/finance/business
Navigation

Infonuagique: Vidéotron inaugure son nouveau centre de données

Coup d'oeil sur cet article

Vidéotron a inauguré mardi le centre 4Degrés de Montréal, devenant ainsi l’un des leaders québécois du traitement et de l’hébergement de données, selon Jean Novak, président Service Affaires. Pas moins de 40 millions $ ont été investis dans cet édifice de 4000 mètres carrés, ce qui en fait l’une des plus grandes salles de serveurs au Québec.

Construit sur mesure selon les normes nombreuses – et pointues – de l’infonuagique, le centre est situé dans le Technoparc Saint-Laurent, là où se concentrent plusieurs entreprises des secteurs de l’aérospatiale et des sciences de la vie et technologies de l’information.

Il s’ajoute au centre de données 4Degrés de Québec, acquis par Vidéotron en mars 2015 au coût de 36 millions $.

Le Québec, terre choyée pour l’infonuagique

4Degrés héberge les données d’entreprises québécoises, heureuses de la proximité des installations (parfois exigées pour des questions légales), mais aussi internationales.

«On a de nombreux attraits dans ce marché», dit Jean Novak. Le Québec est l'un des meilleurs endroits au monde où implanter un centre de données. L’électricité y est abondante (16 mégawatts sont disponibles au 4Degrés de Montréal) et relativement bon marché. Dès que les températures vont fléchir, le centre montréalais va utiliser l’air froid extérieur pour maintenir une température optimale des équipements informatiques, comme cela se fait déjà à Québec. Cela permet évidemment d’importantes économies d’énergie. 4Degrés tire d’ailleurs son nom de la température annuelle moyenne de la ville de Québec.

Les centres 4Degrés utilisent le réseau de fibre optique de Vidéotron. «Grâce à cette connectivité, on devient le seul fournisseur au Québec en mesure d’offrir une redondance intraprovinciale certifiée Tier III», dit M. Novak. Cela signifie que les données sont sécurisées à deux endroits distincts (les centres de Montréal et de Québec).

À cette certification, la plus élevée sur le marché, s’ajoutent la norme de sécurité de l’information ISO27001, et très bientôt, la certification PCI DSS (Payment Card Industry – Data Security Standard), une référence mondiale en sécurité. «Nous avons les plus hauts standards», dit Jean Novak.

Besoins futurs

Le centre 4Degrés de Montréal pourra s’agrandir, au besoin. Celui de Québec vient d’ailleurs d’achever une phase d’agrandissement. «C’est évolutif, dit Jean Novak. On a des possibilités d’expansion, tant au niveau énergétique que physique. On s’adaptera à la demande des clients.»

Elle est là pour croître, et Vidéotron entend bien être le chef de file de cette industrie des données, dit Manon Brouillette, présidente et chef de la direction de Vidéotron. «À l’ère où le big data et l’infonuagique sont des incontournables dans le quotidien des entreprises, l’inauguration du centre de données 4Degrés de Montréal marque une étape importante dans la consolidation de la position de Vidéotron dans le secteur effervescent de l’hébergement de données.»

Vidéotron Service Affaires compte déjà plus de 60 % des entreprises du Québec parmi ses clients, soit quelque 135 000 entreprises, dont plus de 65 000 sont situées à Montréal.