/lifestyle/food
Navigation

Réconfort italien

Restaurant Fiorellino
Photo Pierre-Paul Poulin

Coup d'oeil sur cet article

Pourquoi aimons-nous autant la cuisine italienne? La réponse est assez simple finalement: cette cuisine nous rappelle nos moments de gourmandises d’enfance.

Cette reconnaissance spontanée des ingrédients de base, comme la tomate... sur la pizza, en salade, en sauce, que nos parents nous préparaient avec bonheur. Voilà une des raisons qui fait que les restaurants italiens sont aussi populaires au Québec, mais aussi partout dans le monde.

Fiorellino est l’exemple même de cette cuisine si chaleureuse et si réconfortante. Avec le savoir-faire en plus!

Style de restaurant

Restaurant Fiorellino
Photo Pierre-Paul Poulin

Pizzeria à four à bois, épicerie italienne, comptoir de produits prêts à manger et à emporter. Le menu est court et permet ainsi aux cuisiniers de bien faire les choses sans s’éparpiller dans une liste à ne plus finir.

Décor

Une grande réussite. Lumineux, aéré, magnifiquement bien aménagé dans trois espaces distincts, mais bien intégrés. Un véritable tour de force réalisé par le designer Jean-Guy Chabauty de chez Moderno (Rosalie, Buonanotte, Pâtisserie À la folie, Marché 27...), lattes de bois côté-bar à sandwich, jolis petits carreaux stylisés, plancher en ciment, mezzanine concept boutique, jolies banquettes et mobilier superbe pour la salle à manger.

Ambiance

J’ai eu la possibilité de manger au Fiorellino le midi et le soir et les ambiances sont différentes. Vive et énergique le midi et souvent très achalandée, plus douce et agréable le soir. Attention toutefois, le restaurant est très populaire. Une réservation est plus que recommandée.

Clientèle

Des gens d’affaires le jour, en majorité, et le soir, le restaurant est l’occasion de recevoir des groupes venus fêter ou des couples venus manger et se séduire les yeux dans les yeux.

Le repas

Fritto Misto. Crevettes, calmars, palourdes, éperlans frits d’une délicieuse combinaison de friture bien croquante, arrosée de quelques gouttes de citron. Rien de bien compliqué comme réalisation, mais ce fut bien bon.

Évidemment, lorsque je mange dans un restaurant italien, il faut que je goûte aux pâtes maison. Mafalde au porc et chou. Des pâtes plates, dentelées, faites par les Napolitains en hommage à la Princesse Mafalda de Savoie. C’était un vrai délice, recouvert de délicats copeaux de fromage. J’aurais souhaité que ces belles et savoureuses pâtes soient servies plus chaudes. D’ailleurs, tous les plats, à part la pizza, furent servis à une température trop basse selon moi. Dommage!

Pizza Porcini. Bon là, on parle des vraies affaires. Dégustée à chacune de mes visites, la pizza au Fiorellino est vraiment savoureuse. Cuite en quelques secondes afin d’obtenir une croûte croquante et moelleuse comme on le fait à Napoli. Je vous recommande évidemment la pizza, si vous êtes deux à table avec une entrée à partager et aussi le plat signature qui sauront vous combler.

Je vous parle de la Porchetta Mtl. Un cochon de lait cuit avec amour et qui fond littéralement en bouche. Nous nous délectons vraiment, même avec l’accompagnement des petits oignons verts grillés. Bravo! Un plat quatre étoiles et plus!

Délicieux tiramisu (toutefois, trop de poudre de cacao en surface, pas nécessaire) et un gâteau au citron sans réel attrait.

Le service

Très bon service. Attentionné, courtois et gentil au possible. On devine surtout le plaisir de faire plaisir et de combler les besoins de chacun. Les personnes assises à la table à côté de moi, le soir de ma visite, étaient aux anges.

Carte des vins

La carte des vins n’est pas très développée, mais vous trouverez facilement ce que vous souhaitez. Les prix, je trouve, sont assez doux, même le prix des vins au verre. N’oubliez pas non plus un petit Aperol pour vous mettre dans l’ambiance dès le début du repas.

 

Fiorellino

Coup de toque

Un restaurant italien contemporain, qui sert une cuisine sincère dans une ambiance chaleureuse.

Coup de torchon

Un dessert signature serait un must et je sais qu’ils en sont capables.

Combien ça coûte ?

Une cinquantaine de dollars minimum par personne, sans faire d’excès.

L’adresse

Fiorellino
470, rue de
La Gauchetière Ouest
Montréal H2Z 1E3
Tél. : 514 878-3666