/finance/business
Navigation

Amende de 14 G$ à Deutsche Bank

Coup d'oeil sur cet article

Les autorités américaines demandent à Deutsche Bank de payer une amende record de 14 milliards $ pour solder un litige immobilier remontant à la crise de 2008, a indiqué jeudi à l'AFP une source proche du dossier.

Plus importante

Une telle pénalité financière serait la plus importante jamais infligée à une banque étrangère aux États-Unis, loin devant les 8,9 milliards dont l'établissement français BNP Paribas a écopé en 2014 pour avoir violé des embargos américains.

Le montant final de l'amende devrait toutefois se situer nettement en dessous des 14 milliards $, a poursuivi la source, confirmant des informations du Wall Street Journal.

Accusation

Deutsche Bank est accusée d'avoir vendu avant l'éclatement de la crise financière de 2007-2008 des crédits immobiliers convertis en produits financiers complexes baptisées RMBS à des investisseurs, tout en sachant qu'ils étaient toxiques.