/news/currentevents
Navigation

Des élèves du secondaire filmés pendant qu’ils grimpent à un pylône d’Hydro-Québec

Coup d'oeil sur cet article

SAINTE-ADÈLE - Un garçon de 12 ans a filmé avec son téléphone une scène qui donne froid dans le dos: au moins trois jeunes qui grimpent à un pylône d'Hydro-Québec, alors que du courant à haute tension circule dans les fils.

Les grimpeurs sont des élèves de l'école secondaire Augustin-Norbert-Morin, à Sainte-Adèle, où deux lignes de transport d'Hydro-Québec se croisent, a rapporté l'hebdomadaire local Accès Laurentides.

C'est la mère du jeune garçon qui a alerté la direction scolaire, après avoir été mise au courant par son fils.

Ce ne serait pas la première fois qu'un tel incident se produit. En fait, il semble que c'est devenu une habitude, au fil des ans, pour des élèves de cette école, d'aller escalader les pylônes sur l'heure du midi.

Du côté d'Hydro-Québec, on rappelle qu'il s'agit là d'un jeu extrêmement dangereux, potentiellement mortel. La société d'État a contacté la direction de l'école pour établir un plan d'intervention. La commission scolaire des Laurentides et la direction de l'école affirment qu'elles ignoraient l'existence du phénomène. Quatre élèves qui ont grimpé dans le pylône ont été identifiés et seront rencontrés accompagnés de leurs parents.

Des patrouilles d'Hydro-Québec seront sur place jusqu'à nouvel ordre et la Sûreté du Québec a été informée de la situation.
 

- Avec journaldemontreal.com