/misc
Navigation

Indignation à géométrie variable

Indignation à géométrie variable

Coup d'oeil sur cet article

Dans le Journal de ce matin, je vous parle d'un autre cas de DRP (Dérapage de rectitude politique) qui implique la compagnie Disney. Et je cite quelques autres exemples récents de DJS (délires de justice sociale).

Une lectrice, allumée, m'écrit le commentaire hyper pertinent suivant:

 

Bonjour Mme Durocher,
Ceux qui s'offensent pour des ''niaiseries'' comme un costume de demi-dieu Maui ou une petite coiffe indienne comme vous l'avez si bien écrit, ceux-là , on ne les entend pas protester beaucoup sur d'autres costumes vraiment dégradants et discriminatoires comme la burqa, le niqab ou le burkini. C'est vrai, j'oubliais, ça prend du COURAGE ! Si toutes ces protestations étaient dirigées  à la bonne place, ce serait extraordinaire, mais je rêve en couleurs. Ce n'est pas demain la veille !
 
GC
Saint-Jérôme

Elle a raison.

Pourquoi grimper dans les rideaux pour un costume d'Halloween inoffensif mais se taire devant un vêtement qui marque une volonté, non seulement de cacher le corps de la femme, mais en plus qui dénote un retrait de la vie publique commune.

À ce sujet...

Si la gauche dénonce les cas de ce qu'elle appelle "l"appropriation culturelle", pourquoi applaudit-elle ou ferme-t-elle les yeux quand une première ministre se voile pour rencontrer des femmes voilées ? N'est-ce pas un cas flagrant de "pillage culturel" ?

Et quand, dans une université parisienne, on instaure le Hijab Day, n'est-ce pas une condescendante appropriation culturelle ?

Et quand, dans une publicité allemande pour la tolérance, une blonde aux yeux bleus revêt le hijab, n'est-ce pas un cas flagrant de quelqu'un qui s'approprie un symbole d'une autre culture ?

Porter une coiffe sacrée autochtone quand on n'est pas autochtone : très vilain.

Porter une jupe polynésienne quand on n'est pas polynésien: très vilain.

Porter des dreads quand on n'est pas Noir : très très vilain.

Porter une voile quand on n'est pas musulmane : très bien, bravo pour votre ouverture et votre tolérance. Vous prendriez bien un petit thé à la menthe ?