/entertainment/movies
Navigation

Xavier Dolan dans la course aux Oscars

ART-OSCARS-DOLAN
Photo Chantal Poirier Xavier Dolan et sa productrice Nancy Grant ont appris la bonne nouvelle vendredi.

Coup d'oeil sur cet article

Sans grande surprise, c’est le nouveau film de Xavier Dolan, Juste la fin du monde, qui a été choisi pour représenter le Canada dans la course pour l’Oscar du meilleur film en langue étrangère.

L’annonce a été faite à Montréal, vendredi après-midi, en présence de Xavier Dolan et sa productrice Nancy Grant. Fraîchement de retour d’une importante tournée promotionnelle en France, le cinéaste québécois a accueilli la nouvelle avec enthousiasme et fierté:

«Juste la fin du monde a été une expérience extrêmement riche et approfondissante jusqu’à maintenant et je suis heureux d’apprendre que cet itinéraire se poursuivra au-delà du Festival de Cannes [où le film a remporté le Grand Prix] et de la sortie en salles», a souligné Dolan aux journalistes.

C’est la troisième fois que Xavier Dolan a droit à cet honneur, puisque ses films J’ai tué ma mère (en 2009) et Mommy (2014) avaient également été choisis pour défendre les couleurs du Canada aux Oscars. Les deux longs métrages n’avaient toutefois pas été sélectionnés parmi les cinq finalistes.

Juste la fin du monde s’avère un choix logique pour le comité désigné par Téléfilm Canada pour choisir le meilleur film pour représenter le pays aux Oscars. En plus d’avoir remporté un prix majeur à Cannes, le nouveau film de Dolan met en vedette Marion Cotillard, qui a déjà gagné l’Oscar de la meilleure actrice en 2008 pour son rôle dans La vie en rose. Sa présence au générique aidera certainement la cause du film aux États-Unis.

« Une responsabilité »

Dolan est d’ailleurs conscient de la «responsabilité» qui accompagne une telle sélection. Mais il se dit prêt à faire le travail nécessaire pour bien vendre son film auprès des membres votants aux Oscars: «Ça nécessite un travail rigoureux et une présence accrue, dit-il. Ça vient avec autant de bonheur que d’espoir».

Depuis 2011, trois des films québécois choisis par le Canada se sont rendus jusqu’à l’étape finale en décrochant une des cinq nominations pour le prestigieux prix: Incendies de Denis Villeneuve (2011), Monsieur Lazhar de Philippe Falardeau (2012) et Rebelle de Kim Nguyen. Aucun de ces films n’a toutefois remporté le prix. Le Canada n’a pas remporté cet Oscar depuis 2004, l’année du triomphe des Invasions barbares.

Chaque année, près de 90 pays soumettent des films pour l’Oscar du meilleur film en langue étrangère. Les cinq finalistes seront dévoilés en janvier. La 89e cérémonie des Oscars aura lieu le 26 février 2017.


Juste la fin du monde a pris l’affiche mercredi passé.