/advertorial
Navigation

Que faire en cas de complication ou douleur après un traitement de canal ?

Coup d'oeil sur cet article

Le traitement de canal est une alternative à l’extraction d’une dent à pulpe infectée. C’est le cas quand une carie importante apparaît ou lorsque la dent a subi un choc fort. Le traitement de canal, appelé aussi traitement endodontique, consiste à extraire la pulpe infectée en vue de stopper la douleur qu’elle a causée. Le traitement de canal est recommandé uniquement après un examen méticuleux de l’état de la dent. Parfois, le traitement entraîne des complications. Explications.

Quand faire un traitement de canal ?

Un dentiste effectue un traitement de canal quand :

  • Le patient veut préserver sa dent naturelle, bien que sa pulpe soit infectée ;
  • Les radiographies montrent que la pulpe est infectée. Un abcès peut se former à la racine de la dent si celle-ci est endommagée par l’infection.

La pulpe infectée est souvent douloureuse, mais ce n’est pas toujours le cas.

Comment se déroule le traitement endodontique ?

Une fois l’infection identifiée, le dentiste peut passer au traitement de canal :

 Le dentiste pose une digue autour de la dent infectée et applique une anesthésie locale à son patient ;

  • Il crée par la suite une ouverture au niveau de la carie responsable de l’infection ;
  • Il utilise une lime endodontique pour extraire l’infection du canal et drainer la pulpe si un abcès a été détecté ;
  • Il restaure l’ouverture et maintient la structure dentaire à l’aide d’un pivot, si nécessaire.

Ce traitement peut se faire en plusieurs visites, selon l’ampleur du diagnostic. Quand le traitement prend fin, la dent est recouverte d’une couronne.

Comment reconnaître une complication du traitement de canal ?

Bien que sensible pendant les deux semaines post-traitement, la dent traitée ne doit occasionner aucune inflammation. Des douleurs intenses post-traitement peuvent indiquer une complication endodontique. Il faudra dans ce cas retourner chez le dentiste afin que celui-ci examine à nouveau la dent traitée.

De nombreuses raisons peuvent être la cause de la complication :

  • La couronne est fracturée et laisse échapper le matériau d’obturation ;
  • Les canaux sont courbés ou étroits ;
  • La mise en place de la restauration de la dent a pris du retard ;
  • La salive a pénétré dans la restauration ;
  • Les structures endodontiques à appliquer sont complexes ;
  • Une nouvelle carie ou une nouvelle fracture est apparue sur la dent traitée.

Que faire quand une complication du traitement de canal est diagnostiquée ?

Le patient a deux options :

  • Refaire un traitement de canal ou une chirurgie de la racine ;
  • Extraire la dent.

La reprise du traitement de canal consiste à refaire le processus depuis le départ en considérant les manquements dans la première tentative. En gros, le dentiste aura à :

  • Administrer une anesthésie locale au patient ;
  • Poser une digue en caoutchouc pour empêcher la salive et les bactéries d’envahir la dent ;
  • Enlever la couronne de la dent et le tenon le cas échéant ;
  • Enlever les matériaux d’obturation à l’aide d’une pièce à main ultrasonique ;
  • Nettoyer et remodeler les canaux.

Des radiographies sont effectuées à la fin du nettoyage des canaux pour vérifier si les racines sont propres et saines. Si ce n’est pas le cas, un matériau d’obturation médicamenteux est appliqué à la dent jusqu’à la prochaine visite, durant laquelle un second nettoyage sera fait. Le processus est répété jusqu’à ce que la racine soit à nouveau saine. Quand ce sera le cas, le dentiste reprend le processus de traitement de canal initial.

Conclusion

Le traitement de canal est un processus délicat. Pour éviter une complication répétée du traitement endodontique, il vaut mieux se fier à une équipe de dentistes à Montréal avec les équipements dentaires à la fine pointe de la technologie