/news/society
Navigation

Une cure jeunesse et une grosse dose d’amour

Louise Brissette, qui a adopté 27 enfants handicapés, a vu sa résidence métamorphosée

Coup d'oeil sur cet article

Une femme de Saint-Anselme et ses 24 enfants adoptifs ont reçu une grosse dose d’amour, vendredi, alors qu’une équipe de 400 employés de la compagnie Raymond Chabot Grant Thornton (RCGT) a participé à une corvée au domaine de la dame.

Pavage d’une piste cyclable, rénovations à l’extérieur et à l’intérieur de la propriété, grand ménage et jardinage étaient au programme à la résidence de Louise Brissette, une septuagénaire qui a adopté, à ce jour, 27 enfants souffrant d’un handicap physique ou intellectuel.

Elle est la fondatrice de l’organisme Les Enfants d’amour. «C’est vraiment extraordinaire», s’exprime Mme Brissette en regardant tout autour d’elle, l’immense équipe travaillant sur sa propriété. C’est incroyable, le travail qui se fait aujourd’hui. Ça se fait dans la joie.»

L’immense terrain de la dame s’est transformé en véritable fourmilière. Une piste cyclable de 350 mètres a été asphaltée. Avant, les enfants roulaient sur celle-ci en patin à roulettes, alors qu’elle était en gravier. «Mme Brissette était très humble dans le projet. Mais la piste cyclable était très importante pour elle», indique Mario Morin, vice-président régional pour RCGT.

1000 repas concoctés

Alors que plusieurs s’adonnaient à des travaux de jardinage et de terrassement autour de la maison, des effluves s’échappaient de la cuisine, où une équipe s’est chargée de bien garnir le garde-manger.

«Ils ont fait des pâtés au poulet, de la soupe et de la sauce à spaghetti. Ça, c’est de l’or», s’enchante la dame. Au total, 1000 portions de nourriture ont été concoctées.

« Une belle vie »

Malgré qu’elle ait donné sa vie à s’occuper d’enfants handicapés, Mme Brissette ne voit aucun mérite dans son œuvre. «Pour mes enfants, c’est extraordinaire, mais moi, je suis déjà récompensée, j’ai une belle vie avec mes enfants», lance-t-elle.

Cette corvée s’est déroulée dans le cadre de la grande journée RCGT dans la communauté. L’événement se tient partout dans le monde.

Selon M. Morin, l’équipe a eu un véritable coup de cœur pour la famille de Mme Brissette. «On est 400 employés dans la région et presque la totalité d’entre eux est ici. Dès leur arrivée, on a senti l’intégration avec la famille», ­souligne-t-il. La corvée représente un montant de 200 000 $.