/news/currentevents
Navigation

Les enquêteurs antifraude de la SQ débarquent sur le pont Champlain

Inspection du Pont Champlain
Photo d'archives, Pierre-Paul Poulin

Coup d'oeil sur cet article

L’unité antifraude de la Sûreté du Québec a mené plusieurs perquisitions cet après-midi et a notamment visité une entreprise qui travaille sur le chantier de l’actuel pont Champlain.

C’est le Service de l’intégrité sur l’économie de la SQ qui a visité au moins trois endroits à travers le Québec cet après-midi, soit le chantier du pont, des bureaux à Hawkesbury ainsi que le siège social de l’entreprise Gestion OFA environnement dans l’est de Montréal, a appris Le Journal.

La SQ a confirmé qu’elle avait effectué des perquisitions mercredi après-midi, mais n’a pas voulu dévoiler les endroits exacts ni la raison des visites des enquêteurs.

La porte-parole de la Société des ponts Jacques-Cartier et Champlain (PJCCI) a confirmé que leur chantier a reçu la visite des policiers, mais a indiqué que ceux-ci n’ont pas adressé de questions à PJCCI. Elle ne connaît pas plus la nature de l’enquête.

«Les activités sur le chantier n’ont pas du tout été perturbées par la visite», a rassuré la porte-parole Julie Paquet.

Sur son site web, Gestion OFA environnement dit offrir des services de décontamination des sols de «classe mondiale» et est spécialisée en gestion de crises environnementales.

La ligne de téléphone principale de Gestion OFA environnement était déconnectée lorsque Le Journal a tenté de joindre l’entreprise. Elle n’a pas répondu par courriel non plus.