/news/society
Navigation

Des marcheurs prennent la rue pour marquer leur solidarité avec les personnes atteintes de maladie mentale

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – Des centaines de personnes ont participé dimanche à la huitième édition de l'événement Montréal marche pour la santé mentale, à Montréal, dans l’espoir de sensibiliser la population et faire tomber les préjugés envers les personnes vivant avec un trouble mental.

Dans la foule, plusieurs participants portaient une écharpe rayée jaune et bourgogne, les couleurs de la Fondation Montréal marche pour la santé mentale, ou encore tenaient des pancartes pour afficher leurs messages.

Selon les données de la fondation, 18 % des Québécois ont un problème de santé mentale et 12 % ont vécu un épisode de dépression au cours de leur vie. L’organisation précise également que «les personnes de 45 à 64 ans sont plus nombreuses, en proportion, à avoir vécu un épisode de dépression au cours de leur vie que les personnes de 65 ans et plus».

Malgré la pluie, les marcheurs, parmi lesquels se trouvaient aussi quelques enfants, ont tenu leurs banderoles sur un parcours de quatre kilomètres qu'ils ont entamé dimanche vers 11 h au square Phillips, au centre-ville de Montréal.

Cette marche permet aussi de recueillir des fonds afin d’appuyer des organismes qui offrent des services aux personnes atteintes d’un problème de santé mentale ou à leurs proches.