/opinion/columnists
Navigation

Mourir au bout de son sang en 2016

chronique Martineau
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Une jeune femme de 27 ans est morte au bout de son sang dans un hôpital de Lévis après avoir donné naissance à un enfant.

La raison? Elle a fait une hémorragie, mais a refusé une transfusion sanguine parce qu’elle était Témoin de Jého­vah.

Vu que la femme était majeu­re et vaccinée, et vu qu’au Canada la liberté de religion est une religion en soi, les membres du personnel médical (qui sont formés pour venir en aide aux personnes en danger) ont dû la regar­der mourir.

UN POISON DANGEREUX

Je l’ai écrit 100 fois et je le réécrirai 100 fois: c’est fou tout ce qu’on accepte sous prétexte qu’il faut «respecter les religions».

Il y a quelques jours, à son émission Real Time, sur les ondes de HBO, l’humoriste et animateur Bill Maher discutait de religion avec le commentateur Andrew Sullivan.

«Quand des gens ridiculisent régulièrement les croyances d’autres personnes, lorsqu’ils ne respectent pas le fait que certaines personnes peuvent avoir une vision de l’univers différente de la leur, ils finissent par marginaliser ces croyants», dit Sullivan.

Réponse de Bill Maher: «Andrew, je suis désolé, mais je te l’ai déjà dit à de nombreuses reprises, comment peux-tu parler des religions franchement et honnêtement sans les ridiculiser? Elles sont tellement stupides!»

Si au moins les religions se contentaient d’être stupides... Mais non, elles sont dangereuses.

Elles poussent les gens à agir de façon complètement irrationnelle...

Nos systèmes de justice, d’éducation, de santé, toutes nos lois, tous nos règlements sont fondés sur une vision rationnelle du monde.

Les Lumières, la science, la logique, la déduction, l’expérimentation...

Mais il faudrait que notre système prenne en compte les croyances, les superstitions et les sornettes de tout un chacun?

On ne lui fera pas de transfusion, car elle croit qu’elle n’irait pas au para­dis si jamais elle recevait le sang d’une autre personne?

Aberrant!

LES PIEDS SUR TERRE

Il va falloir, à un moment donné, cesser d’être faussement poli avec les croyants et dire les choses comme elles sont.

Dieu est un ami imaginaire. Rien de plus.

Une création de l’esprit.

L’homme a créé Dieu, pas le contraire.

Si tu crois que le monde a été créé par un ordinateur, on va t’interner dans un asile.

Mais si tu crois que l’univers a été créé en sept jours par une entité qui vit dans les nuages, on va t’écouter poliment en hochant la tête et on va même inviter ton «guide spirituel» à la télé pour lui demander ce qu’il pense du divorce, de l’homosexualité et de l’avortement, comme si son point de vue (basé sur un livre de contes écrit il y a 2000 ans) avait un quelconque intérêt.

Pensez à ça: on a laissé une jeune femme mourir au bout de son sang parce que les adeptes d’une secte débi­le lui ont lavé le cerveau.

En 2016. Au Québec.

Honte à nous!

LE DROIT D’EXPLOITER

Un membre de votre famille particulièrement fragile est tombé dans les pattes d’une secte ou d’une religion?

S’il est majeur, vous ne pourrez rien faire pour le sortir de là.

Rien.

C’est complètement fou.