/news/politics
Navigation

Manque à gagner dans les contraventions

Hotel de Ville
Photo Archives / agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Les policiers distribuent moins de contraventions si bien que Montréal estime qu’elle recueillera 19 M$ de moins que prévu en 2016.

Dans son budget 2016, la Ville prévoyait récolter 199 M$ en amendes et pénalités. La projection des résultats financiers rendus publics hier matin prévoient plutôt 180 M$.

La Ville a toutefois été incapable d’expliquer la cause de cette diminution du nombre de contraventions.

«Il faut essayer de comprendre ce qui explique cette différence, croit Laurence Lavigne-Lalonde, conseillère de Projet Montréal. Ça se peut que ce soit en moyens de pression. On ne peut pas dire que le maire de Montréal est le meilleur dans les relations de travail pour gérer les conflits entre les employés et la Ville.»

La reprise des moyens de pression des policiers du SPVM date de juillet 2014, année où le nombre de contraventions a commencé à diminuer.

Environ 2,3 M$ en moins seront reçus en constats d’infraction délivrés par le Service de sécurité incendie pour les inspections de lieux et alarmes non fondées.

«Je ne pense pas que tout d’un coup, tout le monde est devenu de meilleurs citoyens et qu’ils respectent davantage les arrêts et la vitesse», cite en exemple Mme Lavigne-Lalonde.

Plus d’heures supplémentaires

La Ville prévoit aussi dépenser 12,4 M$ de plus en heures supplémentaires pour les policiers.

Avec l’explosion du nombre de chantiers à Montréal, 91 % des dépenses en heures supplémentaires sont attribuables à la présence des policiers qui surveillent les chantiers.

Selon leur convention collective, la gestion de la circulation est une tâche exclusivement réservée aux policiers, qui sont payés à temps et demi, soit en moyenne 60 $ de l'heure.

Plus de revenus

Montréal anticipe donc un surplus total de 62,8 M$ par rapport aux prévisions budgétaires de 2016.

C’est attribuable à la réduction beaucoup plus importante des dépenses qu’à l’obtention de revenus imprévus.

La Ville recevra donc 9 M$ de taxes de plus que prévu en raison de la croissance immobilière. La révision de la valeur des bâtiments y a aussi beaucoup contribué, notamment avec la hausse de la valeur de l’Hôpital Juif et du CHUM.

Couper les dépenses

Environ 11,1 M$ seront économisés dans les arrondissements, notamment pour le déneigement, l'utilisation du carburant et de l'énergie, ainsi que pour l'entretien et les réparations.

Il y aura des dépenses de 30,3 M$ en moins en services municipaux, principalement à cause de la rémunération. Environ 17 M$ de moins que prévu seront dépensés en services professionnels et techniques, notamment pour la gestion des matières résiduelles et le transport lié aux sites de neige.

Revenus des contraventions

2015 : 170,8M$

2014 : 178,4M$

2013 : 195,7M$

2012 : 181,6M$