/travel/destinations
Navigation

Se sentir au bout du monde

1022 Irlande
Photo Hugo Bourgoin L’abbaye de Kylemore dans son décor majestueux.

Coup d'oeil sur cet article

L’Irlande est reconnue pour ses paysages à faire rêver. Avec ses nombreux trésors naturels, tant sur les côtes qu’en son centre, cette destination a de quoi satisfaire les amoureux de la nature en quête de dépaysement. Ouvrez grand vos yeux et ayez votre appareil photo à portée de main.

Dès notre descente vers Dublin on a déjà une idée du décor auquel on aura droit au cours de la prochaine semaine: un terrain plutôt plat, l’océan qui vient se briser sur la côte, mais surtout du vert à perte de vue. Après quelques minutes à peine, force est d’admettre que l’Irlande porte plutôt bien son surnom d’île d’émeraude.

Pont suspendu

Le pont suspendu de Carrick-a-Rede.
Photo Hugo Bourgoin
Le pont suspendu de Carrick-a-Rede.

En se rendant au nord, il faut s’arrêter à Ballintoy, où le pont suspendu Carrick-

a-Rede relie l’île de Carrick au reste de l’Irlande. Vieille de plusieurs centaines d’années, la structure en corde est suspendue à une trentaine de mètres au-dessus de l’océan.

Si ceux qui n’ont pas peur des hauteurs n’hésitent pas à payer pour franchir le pont et à passer quelques minutes sur la minuscule île, l’endroit vaut tout autant le détour pour ceux qui ne préfèrent pas s’y aventurer.

Des sentiers longent l’océan et permettent non seulement d’admirer de merveilleux paysages, mais aussi de remplir ses poumons d’air frais et salin.

Falaises de Moher

Les imposantes falaises de Moher qui atteignent 214 m au-dessus de l’Atlantique.
Photo Hugo Bourgoin
Les imposantes falaises de Moher qui atteignent 214 m au-dessus de l’Atlantique.

C’est sur la côte ouest de l’Irlande que se trouve l’attraction naturelle la plus courue au pays. Hautes de 214 m et longues de 8 km, les falaises­­ de Moher attirent chaque jour des milliers de touristes qui n’ont qu’à bien se tenir s’ils ne veulent pas être emportés par les vents déchaînés qui soufflent sans cesse en provenance de l’Atlantique.

La popularité de ces falaises qui se sont formées il y a 320 millions d’années­­ vient sans doute du fait qu’elles offrent probablement l’image la plus clichée, mais aussi l’une des plus impressionnantes du pays.

Ici, c’est l’ensemble du tableau qui en met plein la vue. Les couleurs qui paraissent encore plus étincelantes qu’ailleurs et l’océan déchaîné qui semble au ralenti tellement on se trouve haut par rapport à lui nous font sentir incroyablement petits et vulnérables.

Les visiteurs doivent d’ailleurs être prudents face aux forces de la nature puisque seule une infime partie du site est protégée par un muret de béton. Rien n’empêche de poursuivre sur le sentier de part et d’autre du rempart, mais à vos risques et périls, et les panneaux d’avertissement vous le font très bien comprendre.

Connemera

L’un des magnifiques 
paysages du Connemara.
Photo Hugo Bourgoin
L’un des magnifiques paysages du Connemara.

L’intérieur des terres accueille, quant à lui, un trésor naturel bien différent, mais qui n’a rien à envier aux paysages côtiers. Dans le parc national du Connemara (ouest du pays), l’océan fait place aux montagnes et aux centaines de moutons que les visiteurs croiseront sur leur chemin (et qui, soit dit en passant, n’ont pas peur des voitures).

La route sinueuse permet d’avoir un panorama­­ différent de l’Irlande qui se présente­­ sous un autre jour. Parmi les plus belles vues, le fjord Killary où, début octobre, l’eau d’un bleu pétillant est entourée de magnifiques montagnes aux couleurs dorées.

Il faut aussi prévoir un arrêt à l’abbaye de Kylemore, un ancien château qui fut acheté par une communauté bénédictine. Construite peu avant la fin du XIXe siècle, la somptueuse demeure bénéficie d’un site­­ enchanteur au bord d’un lac.

La visite du gigantesque domaine et des jardins mène les visiteurs dans des endroits magiques au calme exceptionnel.

Chaussée des géants

À la Chaussée des géants, 40 000 colonnes de pierre s’avancent dans l’océan.
Photo Hugo Bourgoin
À la Chaussée des géants, 40 000 colonnes de pierre s’avancent dans l’océan.

Parmi les sites que les amateurs de plein air ne doivent absolument pas manquer, la Chaussée des géants. Situé à l’extrémité nord de l’île, en Irlande du Nord, cet endroit est complètement surréaliste, avec près de 40 000 colonnes de pierre parfaitement taillées qui s’avancent dans la mer.

Si la légende veut que, comme son nom l’indique, l’origine de la chaussée soit liée à une querelle entre deux géants irlandais et écossais, la beauté des lieux est plutôt l’œuvre de la nature. C’est l’activité volcanique qui a créé ces impressionnantes colonnes­­ sur lesquelles les visiteurs peuvent­­ marcher. Même en étant sur place­­, on peine à croire qu’un tel endroit puisse bel et bien exister.

Le site dispose de plusieurs kilomètres de sentiers offrant de superbes vues et dont le degré de difficulté varie de l’un à l’autre. Dépaysement garanti.