/sacchips/mishmash
Navigation

19 pancartes poignantes vues à la manifestation contre la banalisation de la violence sexuelle

19 pancartes poignantes vues à la manifestation contre la banalisation de la violence sexuelle
TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Des milliers de personnes, dont plusieurs victimes d’agressions sexuelles, sont descendues dans les rues de Montréal (et de quatre autres villes), mercredi soir, pour manifester avec indignation contre la banalisation de la violence sexuelle faite aux femmes.

Plusieurs femmes ont choisi de dénoncer la culture du viol avec des messages poignants. 

Voici 19 pancartes aperçues dans les rues de la métropole:

Marilou pis moi #onvouscroit . ✋#stoplacultureduviol ✋ .... #stopvictimblaming #pussygrabsback

Une photo publiée par ⭐ L I Z Z Y ⭐ (@lizzy_clowds) le

#StopCultureDuViol

Une photo publiée par Tonpetitlook (@tonpetitlook) le

19 pancartes poignantes vues à la manifestation contre la banalisation de la violence sexuelle
TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI
19 pancartes poignantes vues à la manifestation contre la banalisation de la violence sexuelle
TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI
19 pancartes poignantes vues à la manifestation contre la banalisation de la violence sexuelle
TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI

#stopcultureduviol #endrapeculture #feminist #feminism #mtl #montreal #metro #subway #onvouscroit

Une photo publiée par personnage fictif (@personnagefictif) le

19 pancartes poignantes vues à la manifestation contre la banalisation de la violence sexuelle
TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI

#OnVousCroit. #stopcultureduviol

Une photo publiée par Karina Mariano (@28roadkill) le

19 pancartes poignantes vues à la manifestation contre la banalisation de la violence sexuelle
TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI

Prête pour ce soir #StopCultureDuViol #EndRapeCulture #NonCestNon

Une photo publiée par 📖Lecture à l'infini☕ (@lecture_a_linfini) le

19 pancartes poignantes vues à la manifestation contre la banalisation de la violence sexuelle
TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI
19 pancartes poignantes vues à la manifestation contre la banalisation de la violence sexuelle
Esther Laramée