/entertainment/music
Navigation

Un grand poète n’est plus

Leonard Cohen, l’auteur de la célèbre pièce Hallelujah, est décédé jeudi à l’âge de 82 ans

Coup d'oeil sur cet article

Le chanteur montréalais Leonard Cohen est décédé à l'âge de 82 ans.

Après David Bowie et Prince plus tôt cette année, le monde de la chanson a encore perdu un monument jeudi avec le décès de l’auteur-compositeur-interprète montréalais Leonard Cohen, décédé à l’âge de 82 ans.

FD-LEONARD COHEN
Erik Peters/AGENCE QMI

De simples citoyens rendent hommage à Leonard Cohen, devant sa maison du Plateau-Mont-Royal, à Montréal
 

La triste nouvelle a été confirmée en soirée hier par son entourage. «C’est avec une profonde tristesse que nous annonçons que le poète légendaire, auteur-compositeur et artiste, Leonard Cohen, est décédé», pouvait-on lire sur sa page Facebook.

«Nous avons perdu l'un des visionnaires les plus vénérés et les plus prolifiques de la musique. Un mémorial aura lieu à Los Angeles à une date ultérieure. La famille demande [le respect de sa] vie privée au cours de cette période de deuil.»

Voir la fin

L’artiste natif de Montréal venait tout juste de publier son 14e et dernier album, You Want It Darker, à la fin octobre. Plutôt sombre, l’album abordait d’ailleurs la mort de front. En entrevue le mois dernier au New Yorker, il avait même confié être «prêt à mourir».

Un message écrit à celle qui était sa muse, Marianne Ihlen, au moment de son décès en juillet était aussi frappant. «Marianne, le temps où nos corps s’effondrent est venu, et je pense que je vais te suivre très bientôt. Sache que je suis si près derrière toi que si tu tends la main, je pense que tu pourras atteindre la mienne», écrivait Cohen.

 

Le monde artistique sous le choc

Artiste très influent de sa génération, le décès de Leonard Cohen a provoqué de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux, tant au Québec qu’à l’international.

Justin Timberlake écrivait notamment que l’esprit et l’âme du chanteur étaient «au-delà de toutes comparaisons», tandis que le producteur Stéphane Laporte le qualifiait de «voix de l’âme».

L’acteur américain Russell Crowe a aussi tenu à remercier le poète pour les bons moments. «Merci pour les nuits calmes, les réflexions, les perspectives, les sourires en coin et la vérité.»

Drapeaux en berne

Du côté politique, Justin Trudeau a rapidement réagi sur Twitter. «La musique de Leonard Cohen était comme nulle autre, mais a pourtant transcendé les générations», a écrit le premier ministre.

Quant à Denis Coderre, il a parlé d’un «grand montréalais» et d’un «géant». «J’ai demandé de mettre nos drapeaux en berne. Nous allons nous assurer de rendre hommage comme il se doit à l’un de nos plus grands Montréalais», a promis le maire de Montréal.

Une exposition sur l’œuvre de l’artiste était déjà prévue pour l’automne 2017 au Musée d’art contemporain de Montréal. Intitulée Leonard Cohen – Une brèche en toute chose, l’exposition internationale aura maintenant une signification bien particulière.

Une carrière bien remplie

► Né à Montréal, le 21 septembre 1934

►Alors qu’il vit en Grèce au début des années 1960, il rencontre Marianne Ihlen, qui lui inspire la chanson So Long, Marianne et deviendra sa muse.

► 1967: Lancement de son premier album, Songs of Leonard Cohen, qui débute avec Suzanne, un de ses plus grands succès

► 1984: Parution de l’album Various Positions, qui contient deux classiques de son répertoire: Dance Me To The End of Love et Hallelujah.

► La sortie, en 1988, de l’album I’m Your Man et la chanson Everybody Knows, marque le début d’une longue collaboration entre Cohen et Sharon Robinson.

► En 2008, Cohen est admis au Temple de la renommée du rock and roll. Il est le premier artiste québécois à recevoir cet honneur.

► Aux prises avec des ennuis financiers après avoir été fraudé par son ancienne flamme et impresario, Leonard Cohen amorce en 2008 une première tournée en quinze ans.

► 2012: À l’âge de 77 ans, Leonard Cohen atteint pour la première fois la 3e place du Billboard grâce à l’album Old Ideas.

► 21 septembre 2016: Sortie de son ultime album, You Want it Darker, oeuvre testament traversé par la mort. «Je suis prêt à mourir», déclare-t-il au New Yorker en tournée de promotion

— Avec la collaboration de Cédric Bélanger