/news/currentevents
Navigation

Trafic de stupéfiants: Villanueva de retour en cour

Dany Villanueva
Photo Chantal Poirier Dany Villanueva

Coup d'oeil sur cet article

Dany Villanueva était en cour ce jeudi concernant les accusations qui pèsent sur lui dans une affaire de trafic de stupéfiants, mais, alors qu'il était prévu qu'une date de procès soit fixée, l’audience a plutôt été reportée.

Assis avec des proches dans la salle d’audience du palais de justice de Montréal, Villanueva n’a pas dit un mot.

Il s’est contenté d’écouter son avocat, Günar Dubé, qui a obtenu que la cause soit reportée. L’audience s'est poursuivie pendant quelques minutes et l’accusé de 30 ans est reparti comme il était arrivé, sans dire un mot.

En tout, Dany Villanueva fait face à trois accusations, pour possession de cannabis en vue d’en faire le trafic, trafic de stupéfiants et complot. Il avait été arrêté au printemps dernier, lors d’une opération policière contre les gangs de rue à Montréal-Nord.

L’intervention s’était soldée par le décès de Bony Jean-Pierre, atteint à la tête par un projectile de plastique alors qu'il tentait de sauter d’une fenêtre. La famille du défunt avait entamé des procédures judiciaires contre la police, qu’elle accuse de négligence. Elle réclame 250 000 $ pour la douleur et la souffrance qu’elle dit vivre depuis.

Villanueva, de son côté, avait comparu détenu le 1er avril, mais il avait été libéré en échange d’une caution de 1000 $ et sur promesse de respecter une série de conditions.

Depuis, le dossier chemine tranquillement. La Couronne a terminé de transmettre la preuve à la défense, et une date de procès pourrait être fixée à la prochaine audience, en février 2017.

Rappelons que Dany Villanueva est le frère du jeune Fredy, qui a été tué lors d’une opération policière à Montréal-Nord en octobre 2008.