/lifestyle/beautyfashion
Navigation

La mannequin taille plus Ashley Graham a désormais une Barbie à son effigie

Glamour Women Of The Year 2016
Photo wenn.com

Coup d'oeil sur cet article

Ashley Graham est admirée dans le domaine de la mode pour avoir brisé les conventions et donner un vent d’air frais à cette industrie qui se devait de redéfinir ses normes corporelles.

On peut dire que la célèbre mannequin taille plus aide à faire progresser les choses et pourrait maintenant avoir un impact positif sur les jeunes filles.

Dévoilée depuis lundi, Ashley Graham a maintenant sa propre poupée Barbie.

Thighs touching, round hips, arms and tummy!! Thank you @Mattel and @Barbie for immortalizing me into plastic! 💕💎💋 #beautybeyondsize

Une photo publiée par A S H L E Y G R A H A M (@theashleygraham) le

Le but derrière tout ça? Pouvoir s’identifier à quelque chose près de nous, de vrai, au lieu de rechercher une utopie corporelle inaccessible.

Ashley Graham s’est interrogée auprès du Hollywood Reporter:

«Est-ce que j’aurais porté un regard différent sur mon corps si j’avais joué avec des Barbie qui me ressemblaient davantage? Est-ce que j’aurais davantage accepté mes cuisses, mes bras enrobés, mon ventre? Probablement.»

 

Come on @Barbie, let's go party!!! 💗Thank you to my new and incredible @Mattel family for this honor! #beautybeyondsize #barbie #curvybarbie

Une vidéo publiée par A S H L E Y G R A H A M (@theashleygraham) le

Mattel, la compagnie qui a fabriqué la poupée, avait reçue des exigences bien précises de la mannequin: qu’elle ait les cuisses qui se touchent et qu’elle ait de la cellulite. Bien sûr, pour la cellulite, on parle de quelque chose d’un peu plus compliqué à réaliser dû au plastique, mais pour le reste, tout y est.

La poupée vient s’inscrire à la collection Sheroes de Mattel qui a pour but de créer des poupées en s’inspirant d’icônes féminines qui ont fait «bouger les lignes». Une nouvelle tangente que l’entreprise désire prendre.

Link in bio 💕💋 #ashleygrahamlingerie X @additionelle

Une photo publiée par A S H L E Y G R A H A M (@theashleygraham) le

En plus de celle d’Ashley Graham, d’autres personnalités ont été reproduites en poupées. Notons, entre autres, la danseuse étoile Misty Copeland, première Afro-Américaine à avoir été sacrée danseuse principale du American Ballet Theatre et la réalisatrice américaine Ava DuVernay.

La collection Sheroes n’en est pas encore à l’étape de la commercialisation, mais la compagnie ne rejette toutefois pas cette possibilité.

À suivre...