/news/green
Navigation

(PHOTOS/VIDÉOS) Des renards gourmands adoptent un couple de retraités du Bas-St-Laurent

Coup d'oeil sur cet article

SAINT-HUBERT-DE-RIVIÈRE-DU-LOUP- Depuis le printemps dernier, Michel Nadeau a donné 40 litres de nourriture pour chiens à trois renards, qui paressent sur sa galerie ou le suivent sur son terrain et dans son garage pratiquement tous les jours.

Le retraité, qui habite le bord du lac St-François à Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup dans le Bas-Saint-Laurent, a fait la connaissance de la maman renard au printemps, alors qu’elle se reposait, amaigrie, sur son patio.

«On la nourrissait de restes de table. Puis, on a vu arriver ses trois petits, dont deux qui sont restés dans les parages jusqu’à aujourd’hui», raconte Michel Nadeau.

Sa conjointe et lui s’interdisent de toucher les animaux, qui gardent constamment une distance d’au moins six pieds avec eux.

«Quand je travaille sur le terrain, il y en a un qui me suit comme un petit chien, jusque dans mon garage. Mais évidemment, on ne peut pas et on ne veut pas les toucher», a-t-il dit.

Divertissant

S’ils mangent goulûment la nourriture pour chiens qu’il leur donne, il les voit aussi avec des lièvres et des écureuils au bec.

«C’est vraiment amusant et divertissant. Ils ont un comportement très calme, pas du tout agressif et pas du tout sauvage. Je peux aussi observer leurs comportements de dominants et dominés lorsqu’ils mangent», ajoute le retraité.

Celui-ci demeure à longueur d’année au bord d’un lac situé dans un village au sud de Rivière-du-Loup. Ses voisins croisent aussi les renards qui se promènent dans un rayon de trois kilomètres.

Prudence

Au ministère des forêts, de la Faune et des Parcs, on rappelle évidemment qu’il n’est pas recommandé de trop s’approcher et d’apprivoiser un animal sauvage comme un renard.

«Évidemment c’est dans le but d’éviter les maladies ou les risques d’attaques. C’est très bien et très beau de les observer de loin, en gardant une distance respectable», de souligner Geneviève Bourget, biologiste.