/opinion/blogs/columnists
Navigation

Brossardistan, PQ: d'autres révélations

Brossardistan,  PQ: d'autres révélations

Coup d'oeil sur cet article

Le promoteur du projet résidentiel musulman à Brossard change son histoire au fil des entrevues.

C’est pour les musulmans, c’est pas pour les musulmans. Pour y habiter, il faut respecter des valeurs, porter des manches longues, mais il accepterait un couple homosexuel juif à condition qu’il suive les règles (lesquelles, on ne sait pas trop), etc.

J’en ai parlé cette semaine dans un blogue par le biais de la finance islamique qui est au cœur de ce projet. Je ne suis pas certaine de comprendre tous les tenants et aboutissants de l’affaire mais je trouve depuis le début que tout cela dégage une forte odeur de Frères musulmans.

Mon pif m’aura servi encore une fois.

N’en déplaise à Alain Gravel et à l’équipe d’Enquête qui a réalisé un honteux reportage sur l’extrémisme musulman à Montréal, l’organisme de surveillance de la mouvance islamiste Point de Bascule, et son directeur Marc Lebuis, se trompent rarement. Jamais serait plus exact.

Les Frères musulmans à la rescousse

PdeB a rappelé hier que Nabil Warda, le promoteur du projet résidentiel communautaire, en entrevue chez Dutrizac, a cité le leader religieux Youssef Qaradawi, au sujet du principe de nécessité en islam qui permet parfois les hypothèques non halal.

‘Un chef religieux respecté,’ a précisé monsieur Warda. C'est vrai. Proche de Tariq Ramadan, Qaradawi fait partie de superstars de l'islamisme.

Mais il a omis de dire que Youssef Qaradawi est le chef spirituel des Frères musulmans. Un type qui rejette la démocratie, est favorable à l’excision et qui crooit que les homosexuels doivent être tués. Il pense tout ce que vous pensez qu’il pense, notamment que l’islam doit éventuellement coloniser l’Occident.

Qaradawi aime bien les petites communautés musulmanes. Dans son livre Priorités du mouvement islamique pour la phase à venir, il écrit :

‘Je dis à mes frères qui vivent dans des pays étrangers, ‘essayer d’avoir votre petite société à l’intérieur de la plus grande société, sinon vous allez fondre comme du sel dans l’eau. Les Juifs ont préservé leurs caractéristiques à travers les siècles grâce aux ghettos, de petites communautés uniques au plan des idées et des rituels. Essayez d’avoir votre propre ghetto musulman.’

(Il semble oublier que les Juifs étaient forcés de vivre dans des ghettos. Ce n'était pas leur choix)

Plus proche qu’il n’y parait

Monsieur Warda s’est bien défendu d’être un religieux ou même proche du Centre communautaire islamique de Brossard où le projet immobilier sera présenté ce soir. Mais Point de Bascule confirme qu’il a été administrateur de la mosquée en 2004 et 2005.

En plus d’avoir un imam qui croit qu'il y a du bon dans les châtiments corporels - couper une main, lapider, etc - , cette mosquée a été liée à l’infrastructure des Frères musulmans comme l’indiquent les dossiers de l’Agence du revenu du Canada. En 2009, le CCI de Brossard a directement transféré 11 680 $ à IRFAN-Canada, le collecteur de fonds du Hamas, et d’autres sommes à des organisations qui appuyaient également l’infrastructure de financement du Hamas au Canada. Le Hamas est une création des Frères musulmans.

En 2014, IRFAN-Canada a été déclaré entité terroriste par le gouvernement canadien, tout comme l’est le Hamas.

Je ne sais trop si ce quartier verra le jour mais ce genre de projet est bel et bien dans les cartons des Frères musulmans. Il y a plus qu’une raison de le désapprouver.

Note : On me le demande souvent : suis-je en faveur que la communauté hassidique de Broisbriand vive repliée sur elle-même, dans son quartier religieux hermétique ? Une seule réponse : NON.