/entertainment/movies
Navigation

« tim », un magnifique film immersif à la SAT

« tim », un magnifique film immersif à la SAT
Sébastien Roy

Coup d'oeil sur cet article

Jusqu’au 25 novembre, la Société des Arts Technologiques [SAT] présente à chaque soir dans sa satosphère « tim », un film immersif prenant et sublime.

D’emblée, je dois admettre qu'avant la projection du film, l’art immersif était un concept qui m’était complètement inconnu et un tantinet intimidant. Allais-je être confronté à une œuvre trop abstraite et trop sophistiquée pour un inculte de mon espèce ?

Pendant une trentaine de minutes, mes appréhensions face à cette forme d’art se sont dissipées et « tim » m’a plongé dans le subconscient de Timothée, un espace grandiose où sa relation avec le temps s’exprime au travers de puissantes et magnifiques images accompagnées d’un paysage sonore saisissant. La narration nous en donne juste assez pour nous lancer dans cet univers de momentum, de temps qui passe, qui nous échappe, qu’on veut suspendre... 

Bien écrasé dans le coussin géant qui sert de siège, j’ai perdu notion du temps et même de direction. Suis-je en train de tomber, de monter, d’avancer, de reculer ? Peu importe la réponse à cette question, j'étais subjugué par ce voyage dans le subconscient.

Les casques de réalité virtuelle tentent de nous imposer du synthétique comme substitut au véridique. Le cinéma 3D à la sauce hollywoodienne veut nous distraire de scénarios banals avec ses « cheap tricks ». En contraste, l’art immersif de « tim » est une œuvre aux textures immensément riches avec une histoire qui ne pourrait donner un sentiment plus vrai, plus authentique et plus transcendant.

À ne pas manquer.... surtout si vous n’êtes jamais passé par la satosphère et que vous n’avez jamais vécu l’art immersif.

Info et billets : SAT.qc.ca

Réalisateur : Nicolas Noël Jodoin

Compositeur : Joël-Aimé Beauchamp

Auteure : Marussia Lamy