/entertainment/celebrities
Navigation

Céline en tête-à-tête avec Josélito

En direct de l'univers
Photo d’archives Éric Myre Céline Dion s’est prêtée au jeu des confidences avec Josélito Michaud dans une entrevue qui sera diffusée le 7 janvier prochain.

Coup d'oeil sur cet article

Les rêves, la gloire, les grandes divas disparues... Céline Dion a abordé tous ces sujets avec Josélito Michaud dans une entrevue que Radio-Canada diffusera le 7 janvier.

Enregistré le 30 septembre dernier à Las Vegas, une semaine avant qu’elle donne son 1000e spectacle au Colosseum du Caesars Palace, cet entretien nous montrera une Céline en mode réflexion. «Céline est très, très posée, déclare Josélito Michaud au téléphone. Comme on soulevait des thèmes qu’elle aborde rarement en entrevue, elle était extrêmement attentive aux questions.»

Selon l’animateur, cette émission spéciale d’une heure, provisoirement intitulée Céline au-delà du rêve, se distingue des nombreuses émissions consacrées à Céline Dion qui ont été diffusées en 2016, notamment la grande entrevue de Marie-Claude Barrette à TVA. «J’avais un angle différent, précise Josélito Michaud.

Bien entendu, la star abordera le décès de René Angélil en révélant ce qui lui manque le plus. «Céline m’a beaucoup ému, dit Josélito Michaud. Elle a choisi de résoudre son deuil en travaillant. C’est le moyen le plus efficace qu’elle connaît pour s’en sortir. Je suis sans mot devant son sens du devoir.»

Entrecoupé d’images d’archives, ce rendez-vous comportera les confidences de Thérèse Tanguay-Dion, la mère de Céline.

Le rêve américain

Céline au-delà du rêve n’est pas la seule émission de Josélito Michaud qui prendra l’antenne en 2017. Le producteur et réalisateur peaufine American Dream, un docu-série de trois épisodes qui brosse le portrait de Québécois qui s’illustrent dans trois villes différentes aux États-Unis: Los Angeles (avec l’architecte Richard Landry et Yan England), Las Vegas (avec Martin Fontaine, Véronic DiCaire et Sylvie Fréchette) et New York (avec le comédien Thomas Beaudoin, le chef Hugue Dufour et Gregory Charles).

La diffusion est prévue sur RDI.

Josélito Michaud planche aussi sur une adaptation française d’On prend toujours un train. «On est en train de développer six projets en France, révèle-t-il. On est en train de présenter ça aux chaînes télé. Est-ce que c’est fait? Non. Mais est-ce que ça s’annonce bien? Oui.»