/lifestyle/hangout
Navigation

Les coups de coeur de Élyse Lambert

Les coups de coeur de Élyse Lambert
Photo Ben Pelosse

Coup d'oeil sur cet article

Élyse Lambert est l’une des sommelières les plus en vogue de Montréal. Elle vient tout juste de cosigner le guide Les Méchants Raisins – Les meilleurs vins pour toutes les occasions 2017 et participe comme mentor au prochain Concours Café ­Gourmand Nespresso. Pour l’épicurienne, la gastronomie n’est pas seulement un travail, mais aussi un réel plaisir de la vie. Elle nous dévoile donc plusieurs de ses adresses gourmandes en ville.

 

Le restaurant ­favori ?

Les coups de coeur de Élyse Lambert
Photo Facebook

Ça dépend de ce que j’ai envie de manger. Lorsque j’ai envie de manger du poisson, c’est Milos ou Ferreira. Si j’ai envie de manger du bistro à la française, c’est L’Express pour sa carte de vins et ses tartares. Pour le brunch, c’est Leméac et j’aime bien leur menu tard après 22 heures. De plus, je ne peux passer à côté des pâtes du restaurant Graziella et de son délicieux risotto. Je ne peux pas non plus passer sous silence le restaurant Le Filet pour l’ensemble de l’œuvre. Finalement­­, à l’occasion, le take­­-out du Tri Express. Ce sont de tellement bons sushis à prendre pour emporter. On ouvre une bonne bouteille de vin alsacien et la vie est belle!

L’endroit où ­prendre un verre ?

Le Pullman
Photo Facebook
Le Pullman

Pour l’ambiance et le choix de la carte des vins, La Buvette chez Simone et le Pullman sont deux bars à vins qui ­portent bien leur nom. Également, je dois dire que j’aime m’installer au bar du restaurant Le Serpent, situé près de chez moi. Le sommelier me présente de belles découvertes d’importation privée.

Le Serpent
Photo Chantal Poirier
Le Serpent

L’activité préférée ?

Bouger, pour moi, c’est vital. Je fais vraiment de tout. Que ce soit du yoga, du spinning, de la course ou de la marche. J’aime apprendre aussi sous toutes les formes. Si j’étais millionnaire, je serais une étudiante à temps plein à l’université pour le reste de mes jours! En outre, lorsque je suis en famille, j’adore cuisiner. C’est une forme de relaxation pour moi.

L’adresse secrète à découvrir ?

La Chronique
Photo Facebook
La Chronique

Pour le brunch, je vous confie que l’omelette parfaite est concoctée au H4C. D’ailleurs, l’omelette est l’une des choses les plus difficiles à exécuter. Il y a aussi le restaurant Tuck Shop qui est une belle adresse gourmande. On n’en entend pas beaucoup parler et c’est un endroit qui vaut vraiment le détour. Je vais finir par mentionner La ­Chronique. C’est l’une des très belles tables du Québec. C’est un endroit que l’on oublie et pour moi, le resto devrait toujours être bondé.

L’endroit où s’entraîner ?

Le Midtown. C’est un magnifique complexe sportif. Il y a vraiment de tout et les membres partagent un esprit de vie de quartier qui est tellement charmant. Les employés sont aussi vraiment compétents. Je m’entraîne aussi dehors. Le Vieux-Port et le mont Royal sont mes endroits de prédilection.

L’événement culturel le plus couru ?

Montréal en lumières
Photo courtoisie
Montréal en lumières

Le festival Montréal en Lumière. Montréal reçoit des chefs du monde entier. Ils nous font découvrir une gastronomie différente. Il y a différents thèmes chaque année et c’est l’occasion de découvrir des vins. C’est ­l’événement qui me rejoint le plus.

Si j’étais maire de Montréal, je...

Je donnerais une pause de taxes à tous les propriétaires de Montréal. Dans les rues comme Saint-Denis, où il y a eu une ­revitalisation importante, je donnerais aussi une pause de taxes aux teneurs de ­commerces. J’attaquerais aussi un projet à la fois et je ferais avancer le chantier à la ­vitesse grand V. Toutes les rues en même temps, c’est devenu un labyrinthe et on ne sait plus par où passer!

Le plus beau souvenir de la métropole ?

Lorsque je suis en voiture sur le pont Champlain et que je vois au loin la ville, je me dis wow qu’elle est belle! J’ai le même sentiment durant ma course matinale au Vieux-Montréal, au bord du fleuve. Prendre un moment pour observer ma ville me rappelle à quel point je l’aime. C’est ce qui fait qu’on tient le coup durant ces centaines de travaux!

Que possède Montréal que les autres villes n’ont pas ?

Une scène de restauration qui est extrêmement diversifiée avec une vie culturelle riche et multiethnique qui est respectueuse dans ses différences. Il y a toujours moyen de voyager dans son assiette. Je peux vous confirmer que ce n’est pas comme ça dans les autres grandes villes du monde.