/opinion/columnists
Navigation

La mère Noël

Coup d'oeil sur cet article

Vegas, New York, Toronto, mais surtout Atlanta. Marlyne Perrin fouille l’Amérique et travaille avec deux de ses trois enfants. Depuis plus de 25 ans, l’été, c’est les piscines, et l’hiver, ce sont les décos de Noël. Elle visite les plus grands congrès et elle importe ici pour relancer Noël chaque année. Des sapins de un à douze pieds, des boules personnalisées, une tonne de pères Noël, des Ti-Jésus et des kilomètres de guirlandes.

J’adore farfouiller dans son magasin du boulevard Taschereau. Tu retombes en enfance tout en réalisant comment les nouvelles technologies se sont collées à la fête de Noël. De la neige artificielle qui vole, un arbre tout en plumes blanches, une réplique de la cathédrale Notre-Dame de Paris, un superbe sapin follement décoré, mais qui est à l’envers, des crèches en cristal. Vous marchez dans ses sinueuses allées et vous êtes toujours surpris et même ému. Des statuettes repensées, dont une qui est venue me chercher. Marie debout qui a le petit dans les bras et Joseph qui l’enlace par le cou. Toute simple, pas de paille, pas d’animaux, pas de rois mages, mais c’est tellement vivant.

L’ENJOLIVEUSE

Et Marlyne s’emballe. Après plus d’un mois à étaler, harmoniser et agencer, sa boutique devient une véritable exposition. Elle peut et veut aller décorer chez vous pour vous embarquer dans ses créations, son univers de fête. Elle stylise des commerces, des restos, des concessionnaires automobiles. Pas un ne ressemble à l’autre, et elle carbure aux «Ooohhhh!» et aux «Wow!».

À l’entrée, près de la caisse, il y a un mannequin père Noël grandeur nature. Tellement réel que je lui ai dit bonjour en arrivant. J’attends toujours la réponse. Maudite boisson!

PETITS GLAÇONS

  • Selon Forbes, le Canadien vaut 1,2 milliard. Imaginez quand Plekanec va partir.
  • Visitez le Bas-Saint-Laurent et mangez asiatique. Arrêtez-vous à la localité Les Méchins et rencontrez les Méchinois.
  • Selon Guy Messier, le meilleur ami d’Yvon Lambert est Eddy Boucher.
  • Pedro dit qu’il a un vieux char et que toutes les pièces font du bruit, sauf le klaxon.
  • Citation de Nathalie Wood: «Le seul moment où une femme réussit à changer un homme, c’est quand il est bébé.»

À DEMAIN

Joyeuse Perrin!