/news/currentevents
Navigation

Enquête indépendante sur la mort d’un autochtone

Coup d'oeil sur cet article

VAL-D’OR | Un jeune autochtone dans la vingtaine est décédé après avoir été retrouvé hier matin près d’un lac dans le secteur Louvicourt, à Val-d’Or.

C’est un citoyen qui, vers 7 h 30, a aperçu le jeune homme étendu près de l’eau. L’individu a été transporté à l’hôpital où il est décédé quelques heures plus tard.

L’enquête concernant ce décès a été confiée au Bureau des enquêtes indépendantes, dont le mandat est d’enquêter sur le travail des policiers. Selon nos informations, c’est la Sûreté du Québec qui a demandé au BEI de faire enquête.

La personne décédée serait Darwin Cheezo, un cri de la communauté de Nemaska dans le Nord-du-Québec.

Recherches sans succès

La Sûreté du Québec aurait reçu un appel d’un automobiliste samedi soir vers 22h30 parce qu’un individu en état d’ébriété avancé circulait sur le bord de la route 117 près du motel Royal, qui est situé tout près d’où l’individu a été retrouvé en état d’hypothermie dimanche matin.

La SQ et la police autochtone de Lac-Simon ont tenté de localiser l’individu pendant environ 40 minutes, mais sans succès.

Selon nos informations, la SQ a elle-même demandé au BEI de faire enquête par souci de transparence. Les relations entre la SQ et les autochtones sont toujours tendues depuis que des femmes ont allégué avoir été victimes d’abus de policiers de Val-d’Or. Le DPCP a annoncé qu’il n’y aurait pas d’accusations contre les six policiers qui avaient été suspendus il y a plus d’un an.