/misc
Navigation

La valeur de Nolan Patrick en baisse?

Brandon Wheat Kings vs Rouyn-Noranda Huskies
Saturday May 21
Evan Buhler/Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Non, la valeur de Nolan Patrick n'est pas en baisse. Du moins, pas assez pour que son statut de meilleur espoir ne soit menacé. Pour l'instant.

Le meilleur espoir en vue du prochain repêchage ne participera pas au Championnat mondial de hockey junior à Montréal et Toronto du 26 décembre au 5 janvier, en raison d'une blessure au haut du corps qui fait en sorte qu'il n'a disputé que six parties cette saison.

Malgré tout, Patrick continue d'être en tête de liste selon plusieurs recruteurs.

Et plusieurs facteurs sont en cause.

Premièrement, Patrick est, dans le jargon du hockey, un «late». Il n'est qu'à quelques jours d'avoir été admissible à la séance de sélection de l'an dernier et dispute, contrairement à la majorité des espoirs admissibles au prochain repêchage, sa troisième saison dans la Ligue de l'Ouest (WHL).

Les recruteurs ont donc déjà eu deux saisons complètes pour analyser le travail du gros joueur de centre droitier des Wheat Kings de Brandon. L'an dernier, Patrick a récolté 102 points en 72 matchs en plus de mener son équipe au championnat de la WHL.

Évidemment, Patrick devra jouer cette année pour garder son statut de premier espoir au total, mais les deux saisons précédentes ont démontré aux recruteurs ce dont il était capable.

Deuxièmement, deux autres espoirs de premier plan en début de saison ont également été affectés par les blessures. Le défenseur suédois Timothy Liljegren a raté deux mois en début de saison en raison d'une mononucléose et l'attaquant des Spitfires de Windsor a raté le tournoi Ivan Hlinka en raison d'une blessure au genou et il est toujours sur le carreau après avoir subi une appendicectomie.

Évidemment, rien n'est joué. Le Mondial junior pourrait permettre à l'un ou l'autre des espoirs présents de faire exploser sa valeur, comme ce fut le cas avec Patrik Laine l'an dernier.

Mais, pour l'instant, Nolan Patrick demeure l'espoir numéro un.