/entertainment/movies
Navigation

Festival Plein(s) Écran(s): 670 000 visionnements en huit jours

film-Nelly Arcan
Photo Chantal Poirier Anne Émond

Coup d'oeil sur cet article

C’est avec la remise de trois prix d’une valeur totale de 18 000 $ que la toute première édition du festival de courts métrages Plein(s) Écran(s) s’est conclue, jeudi soir, au Centre Phi.

Composé des cinéastes Anne Émond, Maxime Giroux et André Turpin, le jury de l’événement, le premier du genre à se dérouler entièrement sur Facebook, a salué le travail d’Alan Lake pour son film Ravages (prix du jury), ainsi que celui de Loïc Darses pour son film Elle pis son char (grand prix).

Le prix du public, attribué en fonction du nombre de partages sur le réseau social­­, a quant à lui été remis à Blonde aux yeux bleus, de Pascal Plante.

«Ce qui me fait plaisir, c’est de voir que c’est un documentaire qui remporte le grand prix et un film de danse qui remporte le prix du jury, a dit Jean-Christophe Lamontagne, l’un des instigateurs du festival. Je suis fier, car nous voulions représenter la diversité de notre cinéma.»

Une réussite

Cette première édition de Plein(s) Écran(s), qui a permis aux internautes qui ont «liké» la page de l’événement de découvrir 24 courts métrages, depuis le 1er décembre, a généré plus de 670 000 visionnements dans une cinquantaine de pays, selon ses organisateurs.

«Nous n’en revenons tout simplement pas. Jamais­­ nous n’aurions pu nous attendre à un tel résultat.»

De plus, grâce à Facebook, on estime que le festival a réussi à rejoindre 1,5 million de personnes.

«Certains films ont été plus populaires en Europe qu’ici, a souligné Jean-Christophe Lamontagne. Ces échos nous laissent croire que la formule de notre festival fera des petits.»

Deuxième édition

Encouragés par la réponse­­ du public et de l’industrie, les organisateurs du festival confirment la tenue d’une deuxième édition de Plein(s) Écran(s), qui aura lieu du 30 novembre au 7 décembre 2017.