/24m/city
Navigation

Un projet immobilier mixte de 400 M$

Le site de l’ancien Hôpital de Montréal pour enfants abritera appartements, condos et hôtel

Les travaux de démolition et de décontamination du site pourraient se mettre en branle dès 2017, le projet de construction de Devimco (illustration) s’étalant sur un horizon de cinq à sept ans.
Photo courtoisie Les travaux de démolition et de décontamination du site pourraient se mettre en branle dès 2017, le projet de construction de Devimco (illustration) s’étalant sur un horizon de cinq à sept ans.

Coup d'oeil sur cet article

Le promoteur Devimco Immobilier s’attaque au redéveloppement de l’ancien Hôpital de Montréal pour enfants, où il aménagera six tours de 20 à 32 étages dans le cadre d’un projet de 400 millions $.

L’entreprise, qui a fait ses marques en développant le Dix30 à Brossard ainsi que le quartier Griffintown à Montréal, propose cette fois cinq immeubles de 80 mètres ainsi que la réfection d’un bâtiment patrimonial de trois étages, le seul d’ailleurs qui subsistera au passage des bulldozers.

Le sixième édifice, celui-là de 120 mètres, sera développé par l’homme d’affaires Philip Kerub.

Le site, situé au coin de l’avenue Atwater et du boulevard René-Lévesque Ouest, est abandonné depuis le printemps 2015, quand l’Hôpital de Montréal pour enfants a été relocalisé au Centre de santé universitaire McGill (CUSM) du site Glen.

Multifonctions

Le projet de 400 millions $, dont 325 millions $ pour la part de Devimco, misera sur une mixité d’usages: 600 condos, 800 appartements locatifs ou sociaux, un hôtel de 250 chambres, un centre et une salle communautaire, une bibliothèque, des salles multifonctionnelles, des espaces verts, des commerces de proximité et peut-être même une école de 18 à 21 classes.

Il sera étudié par l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) dès que le conseil municipal l’aura adopté en première lecture, le 19 décembre prochain.

Cette étape ne devrait pas poser de problème parce que le promoteur a travaillé main dans la main avec la Ville, ainsi qu’avec les groupes communautaires du village Shaughnessy.

Deux membres du comité exécutif de la Ville de Montréal, Richard Bergeron, le responsable de la Stratégie centre-ville, et Russell Copeman, le responsable de l’habitation, de l’urbanisme, de la gestion et de la planification immobilière et de l’OCPM, étaient d’ailleurs présents jeudi pour appuyer le projet lors de sa présentation.

«À ce stade-ci, le projet répond à nos attentes», a dit M. Bergeron, qui croit qu’il «peut encore être amélioré» lors des consultations publiques qui seront menées par l’OCPM.

Serge Goulet, le président de Devimco Immobilier, a indiqué que le projet se prêtera aux demandes de l’OCPM. «Nous allons respecter les conclusions qui vont en découler», a dit l’homme d’affaires, qui porte aussi un projet de développement de plus de 1 milliard $ en ce moment en face du Dix30.

Partenaires

Devimco Immobilier, qui a racheté il y a quelques jours les actifs du promoteur immobilier Luc Poirier (ce dernier avait remporté l’appel d’offres pour redévelopper l’Hôpital de Montréal pour enfants), porte le projet avec deux partenaires, le Fonds immobilier de solidarité FTQ et Fiera Financement Privé, une filiale de Corporation Fiera Capital.

Serge Goulet n’a pas caché qu’il aurait aimé pouvoir construire des tours plus hautes. «Au moins 10 mètres de plus, surtout que notre proposition comporte beaucoup d’espaces verts qui limitent l’occupation au sol, il faut donc monter plus haut pour que ce soit rentable», a dit l’homme d’affaires.

Le projet de Devimco Immobilier en chiffres

  • 1400 unités de logements locatifs, de copropriétés et de logements sociaux;
  • 6 nouveaux immeubles de 20 à 32 étages
  • 1 immeuble patrimonial de trois étages et des commerces de proximité au rez-de-chaussée des immeubles
  • Des espaces à bureaux et un hôtel d’environ 250 chambres
  • La construction du Centre communautaire Peter-McGill
  • L’aménagement d’espaces verts et d’un parc public comptant pour 30 % de l’espace à développer.