/news/consumer
Navigation

Le Canada pourrait devenir une destination prisée par les touristes

La légalisation de la marijuana contribuera à attirer plus de visiteurs au pays

Cannabis
Photo Emy-Jane Déry Les touristes qui visiteront le Canada pourraient bien se laisser tenter par la consommation de marijuana dans des lieux publics.

Coup d'oeil sur cet article

Une vague de touristes déferlera sur le Canada lorsque le cannabis sera légal, comme l’ont vécu les États du Colorado et de Washington, prédisent des experts.

«Montréal est déjà très prisée sans cannabis, alors c’est certain qu’il y aura une explosion du nombre de visiteurs», lance John Vergados.

L’éditeur du Skunk Magazine, une publication américaine consacrée au cannabis, prévient qu’il faudra saisir la balle au bond non seulement dans la métropole, mais aussi partout au pays.

Yoga cannabis, bistros cannabis ou encore salon de dégustation, la marijuana doit se dériver en différents services, dit-il.

Au Colorado, de nombreuses compagnies se spécialisent maintenant dans les Marijuana Tour, pour faire découvrir les dessous de la culture du cannabis.

Pour ces spécialistes, le Canada doit aussi profiter du fait qu’il pourrait être le premier pays à permettre de le consommer dans la rue.

«Ce serait une première et ça, c’est certain que ça peut faire jaser, mais pour que les projecteurs soient sur nous, il faut que le gouvernement agisse rapidement», dit Hugo St-Onges, le chef du Bloc Pot.

Un groupe d’experts a récemment recommandé au gouvernement fédéral que les produits du cannabis soient consommés dans les lieux publics de la même façon que la cigarette.

Attrayant pour les Américains

Les jeunes Américains de 18 à 21 ans, qui viennent déjà boire de l’alcool au Québec, n’hésiteront pas à traverser la frontière pour venir se rouler un joint, estime également le chef du Bloc Pot.

«La proximité avec les États-Unis peut jouer en faveur de plusieurs villes. Montréal est déjà connue pour ses festivals, la Ville veut ouvrir les bars jusqu’à 6 h, alors avec la légalisation du pot, c’est certain qu’elle va figurer sur la liste des endroits à visiter», soutient M. St-Onges.

Pays « Cool »

Même les touristes qui visitent le pays pour d’autres raisons pourraient se laisser tenter par la consommation de cannabis.

«Il y aura sans doute des visiteurs qui pourraient profiter du fait que ce soit légal pour l’essayer, même si ce n’était pas dans leurs plans», souligne Paul Arsenault, titulaire de la Chaire de tourisme Transat de l’École des sciences de la gestion de l’UQAM.

Plusieurs experts soulignent l’engouement créé cette semaine par l’ouverture de nouvelles boutiques de marijuana Cannabis Culture à Montréal.

La journée de leur ouverture, des clients ont attendu jusqu’à 1 h 30 dans le froid glacial pour se procurer quelques grammes de marijuana.

«Ça témoigne de l’enthousiasme des gens et j’espère que le gouvernement en tient compte et qu’il va agir en conséquence», dit Jodie Emery, copropriétaire de Cannabis Culture.