/sacchips/pushstart
Navigation

La personne la plus intelligente du pays est Québécoise

Une joueuse professionnelle de jeux vidéo se démarque

Stéphanie Harvey, connue de son nom de gameuse Miss Harvey, est une des meilleures joueuses de jeux vidéo de la planète.
Capture d'écran Stéphanie Harvey, connue de son nom de gameuse Miss Harvey, est une des meilleures joueuses de jeux vidéo de la planète.

Coup d'oeil sur cet article

Une gameuse québécoise a été sacrée personne la plus intelligente du pays en remportant la palme de l’émission Canada’s smartest person dimanche.

«Je ne m’attendais pas du tout à gagner­­. Entre chaque épreuve mentale, j’étais certaine que j’allais me faire éliminer à la prochaine. Mais bon, c’est un titre un peu plus impressionnant qu’il n’en a l’air», soutient Stéphanie Harvey en riant.

Six catégories d’intelligence

Émission diffusée sur CBC depuis trois ans, Canada’s smartest person oblige les concurrents à réussir des épreuves qui testent six catégories d’intelligence: musicale, physique, sociale, logique, visuelle­­ et linguistique.

La femme de 30 ans, mieux connue par son nom de gameuse, MissHarvey, a dû vaincre neuf participants de taille, dont Maria Samson, une Montréalaise et ex-membre de l’équipe nationale de rugby.

«Je réussissais bien certaines épreu­ves, mais j’étais complètement pourrie dans les tests d’intelligence sociale. J’étais incapable de deviner l’âge des juges ou de déterminer si quelqu’un mentait, c’était affreux», a commenté la femme originaire de Beauport, à Québec.

Moins stressant

Malgré tout, celle qui se démarque depuis ses débuts en 2005 dans le monde des «e-sports» dit que l’événement était nettement moins stressant que ses cinq participations à la Coupe du monde de jeux vidéo.

«J’ai l’habitude d’être sur scène pour des compétitions, alors je devais être la personne la moins stressée de l’émission. Mais c’était très difficile physiquement parce que le tournage a duré 14 heures et j’avais pris un vol de nuit pour arriver à Toronto», relate-t-elle.

En plus d’être couronnée pour son intelligence­­, Miss Harvey a reçu dimanche­­ un chèque de 20 000 $ qu’elle va donner à Opération Enfant Soleil.

«C’est un organisme que j’appuie depuis­­ plusieurs années et ils s’impliquent beaucoup dans la communauté québécoise. Ils ont été très contents de recevoir ce cadeau de Noël», dit Stéphanie Harvey.

Plus de succès pour 2017

En plus d’être nommée personne la plus intelligente du pays, elle s’est retrouvée­­ sur la liste des 100 femmes de l’année compilée par le média britannique BBC plus tôt cette année.

Elle s’y est notamment démarquée pour ses efforts pour promouvoir la diversité au sein de la communauté des gamers en fondant la communauté MissCliks, et grâce à ses prouesses dans le monde des sports électroniques.

Mais Miss Harvey avoue que, sur le plan professionnel, elle n’a pas eu le succès désiré en compétition. Ainsi, toute son énergie est maintenant tournée vers 2017 et une importante compétition de Counter Strike: Global Offensive (CS:GO) qui va se dérouler en Pologne en février.

Ses accomplissements

2005 : Amorce sa carrière professionnelle de joueuse de jeux vidéo

2007, 2010, 2011, 2012 et 2015 : Championne du monde de jeux vidéo

2013 : Gagnante de la médaille Raymond-Blais, remise à de jeunes diplômés qui se distinguent dans leur domaine et font honneur à l’Université Laval.

2014 : Nommée dans la prestigieuse liste des «30 under 30» (30 personnes les plus prometteuses de moins de 30 ans) de Forbes dans l’industrie du jeu vidéo.

2016 : Nommée dans la prestigieuse liste des 100 femmes de l’année compilée­­ par la BBC.

2016 : Gagnante de la troisième saison­­ de l’émission Canada’s smartest person.

Quelques épreuves de Canada’s smartest person

  • Observer quelqu’un raconter quatre histoires et dire lesquelles sont vraies et fausses
  • Résoudre mentalement des équations mathématiques­­ en quelques secondes
  • Écrire en 45 secondes un discours avec une banque de mots très limitée.

- Avec la collaboration de Kazzie Charbonneau