/travel/destinations
Navigation

On prend toujours un train... pour Noël

Coup d'oeil sur cet article

Le temps des Fêtes est la période idéale pour visiter des musées. Encore faut-il que ces musées puissent plaire à tous les membres de la famille. Le Musée ­ferroviaire canadien Exporail est un de ces rares musées qui saura répondre aux goûts des grands et petits.

Ce musée, situé à Saint-Constant, possède la plus importante collection d’équipements ferroviaires au Canada, c’est-à-dire plus de 160 véhicules de taille réelle, dont des ­locomotives, des wagons de marchandises, des voitures de passagers, des tramways... une collection de plus de 10 000 petits objets liés à l’histoire ferroviaire et 400 000 documents d’archives (photos, lettres de correspondance, devis, affiches...) sur l’histoire du chemin de fer canadien et des compagnies telles que le CN et le CP.

«Notre mission est de préserver et mettre en valeur le patrimoine ferroviaire ­canadien», précise M. Bruno Cordellier, le responsable des communications de ce ­musée unique.

Le Pavillon Angus, qui porte le nom d’un des financiers du Canadien Pacifique, demeure l’élément central de ce musée, avec les 44 véhicules grandeur nature qui y sont exposés. Dans ce bâtiment qui a des allures de gare, on peut circuler sur des quais, entrer dans des véhicules d’époque, connaître le mode de vie des voyageurs d’autrefois, tout en découvrant les grands moments de l’histoire du chemin de fer canadien. Et pendant la période des Fêtes, nous y verrons des locomotives illuminées, un wagon ­rempli de jouets, un traîneau de lutins, un wagon de rennes, un train électrique sous le grand sapin, des bas de Noël dissimulés un peu partout à travers les véhicules ferroviaires...

Parmi les pièces vedettes de la collection exposée dans ce pavillon, notre attention s’arrêtera sur la plus ancienne locomotive à vapeur canadienne, la 144 CPR, construite en 1886, et sur la locomotive à vapeur Royal Hudson 2850 qui tira le train royal à travers le Canada en 1939. Nous pourrons voir également un chasse-neige rotatif, ainsi que le premier tramway électrique de Montréal, qui a commencé à fonctionner en 1892. Nous pourrons enfin admirer La Neville, voiture privée de l’équipe de hockey du Canadien de Montréal qui, durant les années 1940 et 1950, servait à transporter l’équipe de ­hockey pendant la Coupe Stanley.

Spécialement pour la période des Fêtes, nous pourrons entrer dans la voiture «Saskatchewan» qui, pour l’occasion, est décorée à la façon victorienne. Construite en 1883, c’était la voiture privée de Sir William Van Horne, le président du Canadien Pacifique. Ce dernier l’utilisa durant la construction de la ligne transcontinentale du Canadien Pacifique et ensuite comme voiture particulière jusqu’à sa mort, en 1915. On peut la visiter tous les jours (à 11 h, 13 h et 15 h) et écouter un personnage raconter des anecdotes sur le Noël victorien.

Les visiteurs pourront également prendre le thé dans la voiture Canada, la luxueuse voiture du président de la Compagnie du chemin de fer Grand Tronc, Charles Melville Hays (1856-1912), qui a péri dans le naufrage du Titanic. Le thé sera servi avec les pâtisseries qui figuraient au menu des voitures-restaurants du Canadien National, durant le temps des Fêtes: scones, biscuits au gingem­bre, tartelettes au mincemeat, gâteau aux fruits aromatisé au brandy... Cette activité est payante et elle a lieu tous les jours à 11 h et 14 h 30. Une réservation est nécessaire: 450 638-1522, poste 231.

Les enfants pourront assister à des ateliers de bricolage et de décoration de biscuits de Noël et visiter la salle des trains miniatures, où des bénévoles d’Exporail ont construit deux réseaux de chemins de fer avec cour de triage, usines, mine et trains miniatures. Parents et enfants s’en donneront aussi à cœur joie lors d’une promenade sur le ­chemin de fer miniature à l’extérieur.

 

Repères

Informations

(450) 632-2410

Ouvert

Les 27, 28, 29, 30 décembre. Et du 2 au 8 janvier. De 9 h. à 17 h.

Musée ferroviaire Exporail
110 rue Saint-Pierre
Saint-Constant, QC
J5A 1G7