/auto/electrics
Navigation

Déjà 100 000 voitures électriques sur les routes de la Norvège

Coup d'oeil sur cet article

La Norvège, qui possède le plus haut taux de voitures électriques par habitant, a atteint la barre des 100 000 unités ou immatriculations, selon une association commerciale locale. Autrement dit, un taux de 19 voitures électriques par 1000 habitants. Par immatriculation, cela représente 20 % des nouveaux certificats d'immatri.

D’ici trois ans, 400 000 unités sont prévues, grâce notamment aux généreuses subventions et aux incitatifs comme les stationnements gratuits, rapporte le site phys.org.

Malgré sa population de seulement 5,2 millions habitants, environ 65 % de celle du Québec, le pays nordique se classe bon quatrième en nombre absolu derrière les États-Unis, la Chine et le Japon, nettement plus populeux.

Le programme norvégien d’incitatifs à l’achat de voitures électriques fonctionne si bien que le gouvernement estime qu’il faudra graduellement le réduire. Grâce à celui-ci, le pays a pu réduire de 200 000 tonnes ses rejets de CO2. Par contre, il faudra augmenter par quatre – à 400 000 – le nombre de VE pour atteindre les cibles de réduction d’émissions.

Norvège versus Québec

Avec sa taille, il est facile de comparer la Norvège avec la province de Québec. Le pays européen est un important producteur de pétrole, douzième au monde – le Québec, lui, un champion de l’hydroélectricité et des bas tarifs d’électricité. Pourtant, il n’y a ici que 8000 VE pour une population d’environ 8 millions. Bref, un gouffre nous sépare des Norvégiens.

Nous avons des mesures fiscales incitatives, mais la sauce ne prend pas, comme on dit.

En tout cas, la Norvège représente un bel exemple à suivre.