/lifestyle/beautyfashion
Navigation

Des résolutions beauté pour accueillir 2017

Coup d'oeil sur cet article

Nouvelle cuvée, nouveaux défis et une année supplé­men­taire qui s’ajoute à notre organisme et dont on voudrait parfois réduire les signes du temps. Mais quelques résolutions beauté toutes simples peuvent ralentir les effets indésirables ou améliorer la qualité et la santé de notre peau pour accueillir les années à venir. Car le temps... ne s’arrête pas.

1. Boire de l’eau

Je vous en parle régulièrement, mais boire de l’eau est le premier geste beauté. C’est la base de tout. On a beau se crémer la peau et acheter des produits coûteux, si elle n’est pas suffisamment hydratée de l’intérieur (dans les couches profondes), elle n’est tout simplement pas réceptive. L’eau contribue au bon fonctionnement des cellules et au renouvellement cutané. Elle procure une peau plus souple, une meilleure élasticité, mais assure aussi une diminution des rougeurs, un resserrement des pores, prévient un vieillissement prématuré de la peau tout lui en donnant plus d’éclat et un teint plus lumineux. Deux litres d’eau sont recommandés chaque jour.

2. Se démaquiller chaque soir

Photo courtoisie
Photo courtoisie
Photo courtoisie

Un petit geste qui évite quelques ennuis. Même si on ne porte pas de fond de teint, il est important de se démaquiller le visage avant d’aller au lit. On oublie que pendant la journée, la pollution, le sébum, la sueur, les bactéries du quotidien viennent se déposer sur notre visage, bouchant ainsi les pores. Résultat? Boutons, teint brouillé et vieillissement prématuré de la peau. On s’en débarrasse à l’aide d’un démaquillant en ­lingette, en huile, en eau ou en lait selon la texture que l’on préfère et son type de peau. Et même s’il est parfois difficile à retirer, on enlève aussi le mascara chaque soir pour préserver la santé et la qualité de nos cils.

3. Penser à notre cou
Photo courtoisie
Photo courtoisie
Photo courtoisie

Le cou est une zone fragile qui ne possède à peu près pas de glandes sébacées. Il est ainsi la cible privilégiée des premiers signes de vieillissement dû à la perte d’élasticité, donc au plissement de la peau, et à l’apparition de taches brunes. C’est pour cette raison qu’il ne faut pas l’oublier en appliquant nos crèmes de jour comme de nuit. On prend quelques secondes pour chauffer le produit entre nos mains, puis on l’applique par des mouvements doux, sans pression, du centre vers l’extérieur.

4. Utiliser un soin de nuit
Photo courtoisie
Photo courtoisie
Photo courtoisie

La nuit, notre peau s’active. C’est là que se réparent les dommages causés durant la journée par la pollution, les rayons ultraviolets, les changements de température et le maquillage. C’est ­entre 23 h et 2 h que la microcirculation est la plus dynamique et que la peau se régénère, d’où l’importance de lui fournir un soin approprié pour répondre à ses besoins. Masque, sérum, soin enrichi, c’est le moment idéal pour donner un petit boost à notre épiderme.

5. Se mettre de la crème solaire
Photo courtoisie
Photo courtoisie
Photo courtoisie

En tout temps, pas seulement l’été. L’hiver, le soleil se reflète sur la neige, dégageant des effets néfastes pour la peau, responsables tant du vieillissement cutané que de l’apparition de mélanomes. On opte pour une protection ­solaire d’au moins FPS30, plus si on ­pratique un sport d’hiver, d’une texture plus riche, contrairement à l’été, pour prévenir la sécheresse associée au vent. Le produit choisi doit être sans alcool et protéger des rayons UVA et UVB.

6. Appliquer un masque capillaire
Photo courtoisie
Photo courtoisie
Photo courtoisie

Le vieillissement capillaire, ça existe. Et ça ne se résume pas à l’apparition de cheveux blancs. Avec le temps, et selon l’attention qu’on leur porte, nos cheveux deviennent plus mous, plus ternes, plus fins et plus fragiles. On perd aussi en densité. Appliquer une fois par semaine un masque ou un sérum aide à garder le cuir chevelu sain et à renforcer la fibre capillaire. Se masser le cuir chevelu en l’appliquant contribue à activer la microcirculation et améliorer la pénétration des éléments actifs. En plus, ça détend.