/entertainment/music
Navigation

Mort de George Michael: la division des crimes majeurs prend le contrôle de l'enquête

Mort de George Michael: la division des crimes majeurs prend le contrôle de l'enquête
AFP

Coup d'oeil sur cet article

La division des crimes majeurs de Thames Valley a pris le contrôle de l'enquête sur la mort du chanteur George Michael, l'autopsie réalisée la semaine dernière sur son corps n'ayant pas permis de déterminer les causes du décès.

La mort de George Michael, 53 ans, dans sa demeure de Londres le jour de Noël, est traitée comme inexpliquée, mais pas suspecte.

En se fiant à son passé de toxicomane, le corps policier croit qu'elle pourrait résulter d'une surdose de drogues.

Dans l'espoir d'en apprendre plus sur les circonstances de la mort du chanteur, les autorités ont demandé à l'agence de presse Flynet de lui remettre toutes les photos prises près du domicile de Michael afin d'identifier tous les visiteurs, a appris Mirror.

Flynet est une importante agence de presse anglaise qui prend de nombreux clichés de célébrités.

La police souhaite aussi parler aux personnes qui se sont trouvées près de la maison du chanteur dans la semaine qui a précédé sa mort.

Une source a rapporté à The Sun que l'enquête avance: «Les officiers ont commencé à poser des questions aux gens qui étaient dans le secteur. Ils tentent de reconstruire ses derniers jours sur terre. Les enquêteurs des crimes majeurs sont maintenant responsables des opérations quotidiennes. Ils ont travaillé sur des dossiers de haut niveau et sont très compétents.»

Déjà rencontré par les forces de l'ordre, le partenaire de George Michael, Fadi, devra leur parler à nouveau.

Sa femme de ménage, des membres de la famille et des voisins devront aussi répondre à quelques questions.