/news/politics
Navigation

Québec bonifie son aide pour les victimes de la pyrrhotite

pyrrhotite
Photo d'Archives

Coup d'oeil sur cet article

TROIS-RIVIÈRES – Le gouvernement du Québec a annoncé vendredi une aide financière de 17 millions $ à sept villes et municipalités régionales de comté de la Mauricie et du Centre-du-Québec pour les propriétaires dont la résidence a été endommagée par la pyrrhotite.

En plus de l’annonce de la bonification de l’aide, Québec a également modifié le seuil d'admissibilité du Programme pour les résidences endommagées par la pyrrhotite. Le seuil passe de 0,3 % à 0,23 % quant au volume de pyrrhotite dans le béton.

«Le gouvernement du Québec est sensible à la situation des personnes aux prises avec la pyrrhotite. L'aide annoncée aujourd'hui en témoigne et démontre que notre gouvernement agit de façon concrète pour soutenir les propriétaires éprouvés en Mauricie et au Centre-du-Québec», a souligné la ministre du Tourisme, ministre responsable de la région de la Mauricie et députée de Laviolette, Julie Boulet.

Au total, l’aide consentie par le gouvernement du Québec aux municipalités pour réparer les dommages causés par la pyrrhotite est de 52 millions $.

Dans un communiqué, la Coalition d'aide aux victimes de la pyrrhotite (CAVP) s’est réjouie de l’annonce.

«La CAVP se dit très heureuse de l’annonce de cette nouvelle aide financière de 17 millions $ du gouvernement du Québec pour 2017, qui s’additionnera à celle de 10 millions $ déjà promise par le gouvernement Trudeau. Donc, 27 millions $ en 2017 pour venir en aide aux familles aux prises avec le problème de la pyrrhotite», peut-on lire dans un communiqué.

Sur la question du seuil d'admissibilité, la Coalition parle d’une «question de principe et d’équité envers les victimes».

«La mise en place de la cote uniforme de 0.23 % de pyrrhotite éliminera plusieurs iniquités et permettra aux victimes couvertes ou non par un plan de garantie d’être traité de la même manière et contribuera à débloquer certains dossiers dont le taux de pyrrhotite se situait entre 0.23 % et 0.30 %», a souligné Michel Lemay, vice-président et cofondateur de la CAVP.