/weekend
Navigation

10 pièces à ne pas manquer en 2017

Coup d'oeil sur cet article

Comme chaque année, plusieurs rendez-vous que proposent nos différents théâtres seront des incontournables. Au programme, des pièces surprenantes, tantôt dramatiques, parfois humoristiques, dont les thèmes devraient faire vivre de grands moments d’intensité. Parmi la panoplie de spectacles qui seront à l’affiche, voici 10 pièces à inscrire sans faute à son agenda.

Une mort accidentelle

Photo courtoisie Rolline Laporte

La nouvelle création de François Archambault, Une mort accidentelle, qui prendra l’affiche en début­­ d’année, s’annonce prometteuse. Mettant en vedette Marie-Pier Labrecque, Pierre-Yves Cardinal et Denis Bernard, la pièce aux allures dramatiques explore les destins d’une animatrice célèbre et d’un chanteur ­vedette gagnant d’un concours qui, de façon involontaire, commet un crime. Mensonges et influence médiatique seront­­ de la partie. La pièce tente également de démontrer toute la fascination que certains éprouvent à l’égard des célébrités et qui n’est pas toujours justifiée. En tout, huit comédiens seront sur les planches, dirigés par Maxime­­ Denommée, qui assurera la mise en scène.

Au Théâtre La Licorne (salle principale), à l’affiche dès le 17 janvier 2017.

La cantatrice chauve

Photo courtoisie

Sylvie Drapeau et Dorothée Berryman se partageront la vedette dans la célèbre ­pièce de Ionesco, La cantatrice chauve, qui a pris l’affiche la toute première fois en 1950. La pièce souligne l’étran­geté et ­l’absurdité de la vie. Dans une mise en scène de Normand Chouinard, on retrouvera­­ ­également sur les planches Carl Béchard et Rémy Girard. Comme c’est souvent ­coutume, La cantatrice chauve­­ sera suivie de la pièce La leçon.

Au Théâtre du Rideau Vert, à l’affiche dès le 31 janvier 2017.

La bonne âme du Se-Tchouan

Photo courtoisie Jean-François Briere

C’est avec impatience que l’on attend La bonne Âme du Se-Tchouan, un théâtre musical du dramaturge ­allemand Bertolt Brecht, écrit en Scandinavie en 1938. Campée dans une Chine imaginaire, l’histoire met en perspective une ex-prostituée dotée d’une bonne âme qui ­fera preuve de bonté tandis que son entourage abusera ­d’elle. La pièce se veut une critique de la religion et du ­monde capitaliste. Avec 15 comédiens sur scène, ­l’imposante distribution, qui s’appuie notamment sur Isabelle Blais, Émile­­ Proulx-Cloutier, France Castel, Linda Sorgini et Marie Tifo, sera dirigée par Lorraine Pintal, qui signe la ­mise en scène de la pièce.

Au TNM, à l’affiche dès le 17 janvier 2017.

Le Déclin de l’empire américain

Photo courtoisie Jean-François Briere

Célèbre film de Denys Arcand, Le Déclin de l’empire américain, sorti en 1986, sera enfin adapté sur les planches. Bien que le scénario ait été remanié, la pièce comptera sur une trame narra­tive semblable à la version cinématographique. Sandrine Bisson, Dany Boudreault, Marilyn Castonguay­­, Patrice Dubois, Éveline­­ Gélinas, Alexandre Goyette, Simon Lacroix, Bruno Marcil et Marie-Hélène Thibault composeront la distribution. Quant à la mise en scène, elle sera­­ assurée par Patrice Dubois.

Au Théâtre Espace Go, à l’affiche dès le 28 février 2017.

Don Juan revient­­ de la guerre

Photo courtoisie Jean-François Briere

Le comédien Maxim Gaudette se transformera en Don Juan, un homme détruit par la guerre, dans cette pièce du dramaturge ­allemand Ödön von Horváth.

­Avec Pascale Montpetit, Évelyne Rompré­­, Mylène St-Sauveur­­, Évelyne­­ de la Chenelière, Kim Despatis­­, et Marie-France Lambert­­, le destin de 35 femmes sera évoqué par le truchement de 24 tableaux. Dans une société­­ bouleversée­­, on retrouvera un Don Juan en quête d’un idéal ­perdu.

Au Théâtre Prospero (salle ­principale), à l’affiche dès le 28 février 2017

Extramoyen

Photo courtoisie Gabrielle Desmarchais

La prochaine création d’Alexis Martin et Pierre Lefebvre interpellera très certainement la classe moyenne. Mise en scène par Daniel Brière, Extramoyen nous fera découvrir une famille­­ appartenant à cette classe. Les deux complices du Nouveau Théâtre Expérimental questionnent le sens de cette appellation d’une classe peut-être bien en voie de disparition. Endettement, surconsom­mation et performance sont quelques-uns des enjeux d’Extramoyen, qui devrait faire réfléchir tout en ­divertissant ses spectateurs. Marie-Thérèse Fortin et Jacques L’Heureux feront notamment partie de la ­distribution.

Au Théâtre Espace Libre, à l’affiche dès le 4 avril 2017.

Harold et Maude

Photo courtoisie

La pièce de Colin Higgins, mise en scène par Hugo Bélanger, clôturera la saison chez Duceppe. L’histoire, qui s’est fait connaître au cinéma, est celle d’un jeune homme de 19 ans, fasciné par le suicide, qui tombera amoureux d’une dame âgée, Maude, une octogénaire, également fascinée par la mort. Béatrice Picard, Sébastien René, Gary Boudreault, Luc Bourgeois, Jean-Marc Dalphond, Martin ­Héroux, Danielle Lépine et Marie-Ève Trudel seront de la distribution.

Au Théâtre Duceppe, à l’affiche dès le 5 avril 2017.

Le jeu de l’amour et du hasard

Photo courtoisie

C’est un beau duo d’acteurs qui se retrouvera sur les planches du TNM dans la célèbre pièce de Marivaux qui a vu le jour en 1730. Bénédicte­­ Décary et David Savard se donneront la réplique dans Le jeu de l’amour et du hasard, entourés d’Henri Chassé, Marc Beaupré­­, Catherine Trudeau et Philippe Thibault­­-Denis. Cette comédie française, qui sera mise en scène par Alain Zouvi, met en lumière les préjugés de l’époque et inverse certains­­ rapports établis maîtres-valets.

Au TNM, à l’affiche dès le 25 avril 2017.

Peer Gynt

Photo courtoisie Julie Rivard

Écrite en 1866 par l’auteur norvégien Henrik Ibsen, Peer Gynt ­raconte l’histoire d’un jeune homme maladroit, mais rêveur, qui a l’art de se mettre les pieds dans les plats. Considéré comme un antihéros, l’homme a néanmoins tout pour ­séduire. C’est à Olivier Morin que le Théâtre de l’Opsis a donné carte blanche pour monter et adapter cette épopée loufoque à caractère ­philosophique. Christophe Baril, Émilie Bibeau, Kim Despatis, Sébastien Dodge, Steve Gagnon, Caroline Lavigne, Olivier Morin et Guillaume Tremblay composent la distribution.

Au Théâtre de Quat’Sous, à l’affiche dès le 30 janvier 2017.

Demain matin, Montréal ­m’attend

Photo courtoisie

L’une des pièces les plus attendues de la saison estivale est très certainement la célèbre pièce de Michel Tremblay, adaptée et mise en scène par René Richard Cyr. Ce théâtre musical, qui s’appuie sur une imposante distribution, dont notamment Hélène Bourgeois-Leclerc, Laurent­­ Paquin, Kathleen Fortin et Benoît McGinnis­­, devrait frapper l’imaginaire et nous remémorer­­ certains souvenirs. Créée en 1970, on découvrira l’histoire d’une jeune serveuse qui quitte­­ son ­village natal pour se rendre à Montréal, souhaitant faire carrière dans le monde du show-business. En plus des représentations prévues en juin dans le cadre des FrancoFolies, la pièce lancera la ­prochaine saison du TNM en septembre 2017.

Au TNM, à l’affiche dès le 13 juin 2017.