/news/society
Navigation

Le pavillon Lassonde, une des 25 plus belles œuvres de 2016

Le pavillon Pierre Lassonde du Musée national des beaux-arts du Québec a 
été inauguré en juin 2016.
Photo JEAN-FRANCOIS DESGAGNES Le pavillon Pierre Lassonde du Musée national des beaux-arts du Québec a été inauguré en juin 2016.

Coup d'oeil sur cet article

Inauguré en juin 2016, le pavillon Pierre Lassonde du Musée national des beaux-arts du Québec, sur la Grande Allée, à Québec, est la seule construction québécoise citée parmi les 25 plus belles œuvres architecturales de l’année du classement du magazine Wired.

Le bâtiment, réalisé par la firme new-yorkaise OMA et le groupe Provencher Roy architectes, a été inauguré en grande pompe à Québec en présence de nombreux dignitaires, dont les premiers ministres Justin Trudeau et Philippe Couillard.

Musée national des beaux-arts

Le bâtiment, avec ses grandes fenêtres de verre, ses passerelles, ses escaliers qui baignent dans la lumière, est considéré non seulement comme un édifice, mais aussi comme un véritable monument architectural. C’est sans doute pour ces raisons qu’il a été remarqué et que Wired l’a inclus dans la liste des «merveilles» de l’année 2016.

Les autres édifices qui figurent dans ce classement sont pour la plupart situés aux États-Unis. On y retrouve notamment le centre d’arts Faena Forum de Miami, qui est une autre pièce signée par OMA.

La structure pyramidale du Via West 57th Street de New York fait aussi partie de la liste. L’endroit se découpe contre le reste du paysage de la ville et abrite des appartements de type studio de différentes superficies.

Le pavillon des arts visuels de l’Université de l’Iowa, avec son complexe conçu par les firmes Steven Holl et BNIM, a aussi été remarqué par Wired. Le tout ressemble un peu à l’ensemble montréalais Habitat 67 avec ses blocs superposés, avec une touche de modernité dans les matériaux et la conception qui permet de laisser passer la lumière du jour.