/sports/hockey/homepage
Navigation

Match des étoiles : plusieurs grands oubliés

Artemi Panarin
Photo courtoisie Artemi Panarin

Coup d'oeil sur cet article

Comme chaque année, il y a des oubliés parmi les joueurs qui participeront au match des étoiles de la Ligue nationale de hockey.

C'est encore le cas en vue du 29 janvier prochain, à Los Angeles.

Les attaquants Artemi Panarin, des Blackhawks de Chicago, et Cam Atkinson, des Blue Jackets de Columbus, font partie du lot.

Évidemment, la majorité des grands ignorés le sont en vertu de la règle stipulant qu'au moins un joueur par équipe doit être sélectionné. Certains forfaits pourraient permettre de corriger le tir d'ici la fin du mois.

Voici plusieurs athlètes qui connaissent une bonne saison, mais qui ne seront pas de la classique annuelle:

Attaquants

• Artemi Panarin (41 points)

• Cam Atkinson (39 points)

• Phil Kessel (39 points)

• Jakub Voracek (39 points)

• Mark Scheifele (37 points)

• Nikolaj Ehlers (37 points)

• Leon Draisaitl (35 points)

• Max Pacioretty (34 points)

• Claude Giroux (34 points)

• Nicklas Backstrom (34 points)

Défenseurs

• Kevin Shattenkirk (26 points)

• Rasmus Ristolainen (26 points)

• Justin Schultz (25 points)

• Dustin Byfuglien (25 points)

• Zach Werenski (25 points)

Gardiens

• Cam Talbot (20 victoires / ,920)

• Henrik Lundqvist (18 victoires / ,912)

• Frederik Andersen (17 victoires / ,918)


Jonathan Toews ne sait pas pourquoi il a été choisi

Le capitaine des Blackhawks de Chicago Jonathan Toews ne comprend pas pourquoi il a été sélectionné pour le match des étoiles de la Ligue nationale de hockey.

«Je crois définitivement que "Bread Man" (Artemi Panarin), "Arty" (Artem Anisimov) et "Hoss" (Marian Hossa) auraient dû y être, a-t-il dit au Chicago Sun-Times, mardi.

«Je suis arrivé à m'y faufiler furtivement. Je ne sais pas trop comment. J'imagine que c'est en raison de mes saisons précédentes, pas celle-ci.»

Toews connaît effectivement des difficultés offensivement cette saison, avec une récolte de 20 points en 34 rencontres.

Panarin (41 points), Anisimov (31 points) et Hossa (24 points) ont tous produit davantage depuis le début de la campagne.