/finance
Navigation

Année fructueuse pour l’immobilier au Québec

Le prix des maisons a augmenté en 2016

Coup d'oeil sur cet article

Le marché immobilier se porte bien au Québec, avec une augmentation du prix des maisons de 6,5 % pour la région du grand Montréal et de 5,8 % pour Québec. Le prix moyen d’une maison est de 371 085 $ pour la première et de 307 008 $ pour la seconde.

C’est ce qui ressort de l’Étude sur le prix des maisons et de celle sur les prévisions du marché de Royal LePage.

«2016 a été une année fantastique», dit Dominic St-Pierre, directeur principal, région du Québec, chez Royal LePage. «Depuis 2012, ce sont les plus fortes augmentations. Le marché québécois est sain».

Le Québec a toujours été un marché plus stable que ce qu’on voit ailleurs au pays. «Il y a moins de spéculation. Les hausses et les baisses restent marginales.»

Montréal va très bien et Québec a aussi repris de la vigueur, même si le marché demeure un peu moins fort que dans la métropole, et qu’il reste difficile au niveau de la copropriété. «Il y a surabondance de l’offre de ce côté.»

Hausses modérées en 2017

Royal LePage prévoit des hausses de prix «modérées» pour l’immobilier à Montréal en 2017, soit une augmentation de 5 %.

L’économie québécoise a montré une croissance solide en 2016 et cela se poursuivra en 2017, note l’étude, notamment parce que le Québec a eu plus de succès que les autres provinces dans l’élimination de ses déficits.

Cela pourrait engendrer une stimulation des dépenses dans les prochaines années.

Le Conference Board du Canada prévoit qu’en 2017, les économies de Montréal et de Québec se développeront plus rapidement, se plaçant au-dessus de la moyenne nationale pour la première fois depuis 2009.