/opinion/columnists
Navigation

La légende tranquille

denis niquette
Photo courtoisie Denis Niquette

Coup d'oeil sur cet article

Vous l’écoutez depuis 45 ans. Il vous a rendu service quotidiennement à CJMS, CKMF, CKVL, CKOI, Rythme FM et aussi pendant 25 ans à Salut Bonjour sur TVA. De qui s’agit-il? Et il est toujours là dans son véhicule avec ses multiples contacts, casque d’écoute sur la tête. À 22 ans, 1972, Denis Niquette était photographe pour les journaux à potins et, un jour, on lui a demandé de couvrir une conférence de presse de Loto-Québec pour CJMS. C’est comme ça qu’il est passé à la radio, spécialité circulation. Pendant 22 ans à bord d’un Cessna, il a survolé Montréal qu’il connaît jusqu’à la dernière ruelle. Je le connais depuis 1974 et c’est un maudit bon gars, gentil et dévoué. Professionnel jusqu’au bout des doigts, ses topos de 48 secondes sont une religion.

LES NERVEUX

Qu’est-ce qui a changé depuis ses débuts où l’essence était à 13 cents le litre? Tout le monde roulait une 8 cylindres et faire le plein coûtait moins de 10 dollars. Il n’hésite pas. Le stress. Les impatients qui coupent les lignes, les files, les gens au cellulaire, ceux qui textent et les autres qui se pompent, s’engueulent. Le pire problème de Montréal? La Métropolitaine qui trouve le moyen de se bloquer en pleine nuit. Encore à Rythme FM, tous les après-midis, Denis est une légende à Montréal. Personne ne fait et n’aura jamais décrit la circulation depuis plus longtemps que lui. Il garde toujours la même motivation, la même orientation: rendre service aux automobilistes. J’ai calculé, Denis. Tu dois être rendu à près de 300 000 bulletins de circulation en carrière. 10-4.

DE MÊME EN PASSANT

Trump est l’homme le plus puissant des États-Unis. Et encore plus si on enlève le «u» à puissant.

Lundi, dans le métro, c’était la journée sans pantalon. Aujourd’hui, on revient à la journée pas une cenne dans les poches.

La langue est le seul muscle du corps humain qui n’est rattaché que par une seule de ses extrémités. Dans plusieurs cas, c’est un problème majeur.

À la maison, quand il est fâché contre sa femme, il serre tous les pots de toutes ses forces.

Il a enfin trouvé un autre vol, Yvon devrait arriver sous le bar de Dorval demain.

À DEMAIN

Et la Métropolitaine est toujours bloquée.