/news/society
Navigation

Le zoo d’Edmonton cité parmi les pires zoos pour les éléphants

Coup d'oeil sur cet article

EDMONTON – Le zoo d’Edmonton fait partie des pires zoos en Amérique du Nord pour les éléphants, selon un palmarès d’un groupe de défense des animaux.

Dans son classement publié mardi, In defense of animals place le zoo d’Edmonton à la quatrième place dans son classement des pires zoos pour les éléphants en 2016.

Le zoo de la ville albertaine est derrière celui d’Oklahoma (en tête); Rockbridge County, en Virginie et de Honolulu à Hawaii. Il est le seul établissement canadien à figurer sur cette liste.

Le groupe déplore notamment le froid de la ville qui affecte le seul éléphant de l’endroit: l’éléphante Lucy. «Le Canada n'est pas un endroit pour un éléphant qui doit évoluer dans un climat tropical», peut-on lire.

«Lucy est un éléphant asiatique de 41 ans qui a passé les 39 dernières années à vivre dans l'une des villes les plus froides du Canada. Elle est l'éléphant le plus au nord du monde, elle souffre d'arthrite, de maladies dentaires, et de problèmes respiratoires», lit-on également.

Le groupe de défense situé à San Rafael, en Californie, a mentionné que le zoo d'Edmonton se retrouve dans cette liste des pires zoos pour une septième année consécutive.

En 2016, une pétition en ligne avait circulé pour presser le gouvernement albertain de faciliter le déménagement de Lucy vers un sanctuaire où elle pourrait échapper à un «environnement qui ne lui convient pas». Cette campagne a récolté plus de 300 000 signatures en ligne, dont 44 000 du Canada.

L’Edmonton Valley Zoo avait expliqué à l’époque à l’Agence QMI que placer Lucy dans une situation stressante comme un déménagement pourrait représenter une menace pour sa vie.

«Il ne serait pas éthique, pour un vétérinaire, de suggérer de la déplacer et de lui faire subir des efforts d’une telle ampleur», faisait savoir l’administration du zoo.