/misc
Navigation

Nos auteurs

CA_Patrick-DésyClaude LangloisMathieu Turbide

Le vin quotidien: Un aligoté haute-couture

Le vin quotidien: Un aligoté haute-couture

Coup d'oeil sur cet article

Jouons tout de suite cartes sur table. J’entretiens avec Catherine Buisson et son conjoint Patrick Essa un lien d’amitié qui commence à dater. J’ai beau en faire abstraction, je reste convaincu qu’en plus d’être un brillant vigneron, Patrick est aussi un redoutable dégustateur et une formidable encyclopédie de la Bourgogne. Il a le privilège de vinifier de superbes parcelles situées sur les plus beaux climats de Meursault. Je suis un fan fini de ses Bouches-Chères, Gouttes d’Or et Tessons. La plupart des cuvées sont disponibles en importation privée et les prix sont devenus salés au Québec. Mais on peut encore s’offrir sans hypothéquer la maison le meursault Vieilles Vignes 2014 qui est actuellement disponible à la SAQ. Un vin superbe.

Tout ce grand détour pour vous parler d’aligoté.

 

Attention! On ne parle pas ici de bourgogne aligoté insipide et industriel fait sans amour et offert en trop grande quantité. Il s'agit plutôt d'aligoté haute-couture. Patrick vinifie avec autant, sinon plus de soin son aligoté que ses meursaults. Il est passionné et méticuleux. Pas fou, non plus. Il sait qu’on juge un producteur par ses vins d’entrée de gamme. Trop facile de réussir un premier ou un grand cru...

 

Des vignes en moyenne de 45 ans prenant pied sur une toute petite parcelle faisant 44 ares située sur le finage de Meursault dans le lieu-dit « Sous le chemin ». Grand millésime en blanc, 2014 a donné des vins profonds et tendus. Ça se sent dès l’ouverture avec un nez timide qui montre son plein potentiel après une bonne heure d’aération. Tonalités d’hydromel et de caillou de rivière, presque métallique, le vin gagne en bouquet: épices, poire, citron, fleur blanche. Même constat en bouche. C’est droit, franc, tendu avec une richesse contenue. À l’aération, le vin gagne en texture et en volume tout en demeurant précis et tonique. Persistance agréable, saline et fraîche qui laisse une impression de sec et de « tout propre ». Presque trop. C’est d’ailleurs peut-être la seule critique que je peux formuler. 

 

Bref, vous aurez compris qu’on joue ici dans une autre ligue. Un très joli blanc d’apéro qui pourra suivre à table. Ouvrir et épauler une bonne heure (en retirant 2-3 oz de la bouteille). Ne pas servir trop froid, autour de 10-12 degrés. 

 

Sous le Chemin 2014, Domaine Buisson-Charles Bourgogne Aligoté, France

26,20$

Code SAQ 12511318

13%

n.d. g/l

Note: *** $$ 1/2