/finance/news
Navigation

Combien économiser pour une retraite confortable?

Combien économiser pour une retraite confortable?
Illustration fotolia

Coup d'oeil sur cet article

On dit qu’il faut amasser au moins 1 million $ pour penser à prendre une retraite confortable. Qu’en est-il vraiment? Devez-vous amasser un montant aussi élevé?

En partant du principe qu’il n’y a pas deux ménages qui consomment exactement les mêmes biens et surtout qu’il existe des centaines de définitions d’une «retraite confortable», vous ne pouvez pas vous faire un plan de retraite basé sur «une moyenne».

Pour évaluer les sommes nécessaires en REER, CELI et autres fonds de pension, la première donnée à évaluer est le montant total de vos dépenses annuelles. Ça représente votre «coût de vie».

Établir un budget

Ainsi, il est très important de savoir assez précisément combien il vous en coûte en épicerie, restaurants, vêtements, loisirs, produits de beauté et d’hygiène, transport, assurances, permis, taxes, vacances, soins médicaux et médicaments, téléphonie et internet, cadeaux, etc.

Rien ne doit être négli­gé. Lorsque vous avez la somme de vos dépenses annuelles, vous pouvez alors faire des ajustements en fonction de la retraite.

Vous pourrez retrancher les dépen­ses liées à vos déplacements, à certains vêtements ou équipements nécessaires à votre travail. La seconde voiture ne sera peut-être plus nécessaire non plus.

Est-ce que votre hypothèque sera entièrement payée? Si oui, alors, dans la case des dépenses futures en logement, vous pourrez n’indiquer que les taxes foncières et scolaires et des frais d’entretien et de rénovation.

Pour rendre une retraite confortable, il est fréquent qu’on ajoute des dépenses de voyage. Combien souhaitez-vous en faire? Un, deux ou plus? Ça peut changer significativement la somme nécessaire.

Dans votre évaluation, je vous invite à ne pas négliger les soins médicaux. Avec le vieillissement de la population, ce sont inévitablement les citoyens qui doivent payer pour certains médicaments ou simplement pour un accès dans un délai raisonnable à des soins de base.

Toutes les sources de revenu mises à profit

Voyons un cas simplifié. Sylvain et Gina ont 50 ans et n’ont pas de fonds de pension. Ils souhaitent cesser de travailler à 65 ans et recevoir 50 000 $ net annuellement. Au maximum, 26 736 $ proviendraient de la Régie des rentes du Québec (RRQ) et 13 680 $ de la Sécurité de la vieillesse (SV) du Fédéral.

Il faudra donc combler la différence jusqu’à l’espérance de vie sans oublier un rajustement à l’inflation et l’impôt. Dans ce cas, en misant sur un rendement moyen de 5 %, ils devront avoir économisé 714 000 $ en REER à 65 ans afin d’atteindre leur objectif.

Conseils

  • Une retraite confortable se calcule au cas par cas.
  • Ne négligez jamais l’impôt et l’inflation dans vos projections.
  • Faites des scénarios via le site www.retraitequebec.gouv.qc.ca.
  • Maximiser vos REER et CELI.
  • Sans fonds de pension, il faut économiser le plus tôt possible.
  • Épargner mensuellement est plus pratique et facile.