/finance
Navigation

L’industrie touristique retient son souffle à Québec

Le drame du Centre cultu­rel islamique sème l’inquiétude chez les intervenants

Destination touristique par excellence, Québec a accueilli 4,9 millions de visiteurs en 2015.
Photo d'archives Pierre-Olvier Fortin Destination touristique par excellence, Québec a accueilli 4,9 millions de visiteurs en 2015.

Coup d'oeil sur cet article

Alors que l’industrie touristique connaît une remontée depuis deux ans, l’attentat au Centre culturel islamique de Québec sème l’inquiétude auprès des intervenants.

Cet attentat, qui fait les manchettes des médias internationaux, survient en pleine période du Carnaval, à un moment où les hôtels affichent un taux élevé de réservation.

«On ne sait pas comment les gens vont réagir, ça peut changer (lundi) après-midi, mais jusqu’à présent il n’y a pas d’impact sur nos activités», a dit Tammy Leblanc, la directrice de l’hôtel Hilton.

Pas comme à Paris

Destination touristique par excellence, Québec a accueilli 4,9 millions de visiteurs en 2015.

«Je ne pense pas que ça entache notre réputation, même si l’on est tous “shakés”. Je pense qu’on a affaire à un geste isolé», a ajouté Michelle Doré, la présidente de l’Association hôtelière de Québec.

À la différence des attentats de Paris, la fusillade au Centre culturel islamique ne visait pas une cible touristique.

«On peut imaginer que l’impact qui va en découler sera moins grand. Cela va exiger un certain doigté des autorités pour rassurer les touristes potentiels pour qui il est très facile aujourd’hui de changer de destination», a ajouté de son côté Paul Arseneault, titulaire de la Chaire de tourisme Transat.

Selon lui, Paris a enregistré un recul de cinq millions de visiteurs en 2016, un an après les tragédies. On pourrait penser que les touristes ont la mémoire courte, mais il n’y a pas de compromis possible lorsqu’il est question de sécurité.

Tristesse

André Roy, le directeur de l’Office du tourisme de Québec, pense d’abord aux familles éprouvées par ce drame.

«J’ose croire que les touristes sont capables de faire la part des choses et de continuer à nous fréquenter au lieu de donner raison à ceux qui veulent discréditer des destinations où le tourisme est important», a-t-il dit.

Le président de la Chambre de commerce et d’industrie de Québec, Alain Aubut, se dit lui aussi attristé.

«Québec se veut une terre hospitalière et quand il arrive des choses comme ça, on voit qu’on a encore du travail à faire», a-t-il ajouté.

Carnaval

Du côté du Carnaval de Québec, on affirme être en communication avec les autorités policières à l’approche du premier défilé de nuit qui aura lieu en fin de semaine. Pour l’instant, on ne rapporte aucun changement, même si le niveau de sécurité pourrait être augmenté.

En chiffres

4,9 millions de visiteurs

1,4 milliard de dépenses touristiques

+ 9,5 % de touristes américains

+ 3,4 % de touristes internationaux

Source: OTQ, 2015