/travel/destinations
Navigation

5 restos à thème à essayer en 2017

Coup d'oeil sur cet article

La scène culinaire se renouvelle constamment sur le Vieux Continent. Voici 5 nouvelles tables à thème à découvrir cette année.

Crabe Royal

Le groupe Kaspia, qui a rénové les adresses chic parisiennes Caviar Kaspia et la Maison de la Truffe, démarre l’année sur un ton iodé avec un restaurant entièrement dédié au ­crabe royal. Située place de la Madeleine, la table se dévoue aux saveurs de l’animal ­pouvant mesurer jusqu’à deux mètres d’envergure. C’est le crabe royal de Kamchatka, ­pêché au large des côtes de l’Alaska, qui inspire le menu. À l’instar du très tendance hot dog de homard, qui donne sa place désormais au poulpe, la bête géante se glisse sous le «bun» d’un burger, s’enroule dans un rouleau de printemps ou s’acoquine avec des nouilles. Les ­puristes préféreront les pattes grillées, gratinées ou caramélisées.

  • 19, place de la Madeleine, Paris 8e

The Avocado Show

Frit, en burger, à tartiner, en tapas... L’avocat se prête à toutes les formes et toutes les folies culinaires dans un bar dont l’ouverture ce mois-ci est très attendue à Amsterdam. Le guacamole trônera sur la carte tandis que le fruit sera aussi réduit en smoothie. Les gourmands vivront et dormiront «avocat» puisque le bar compte aussi bien servir des petits déjeuners que des lunchs et des soupers jusqu’à minuit.

  • Daniel Stalpertstraat 61, Amsterdam

Pip & Nut toast bar

La marque de beurre d’arachides Pip & Nut a ouvert un resto dédié à sa gourmandise fétiche. Précisément, l’adresse sert des toasts grillés et ­tartinés de beurre d’arachides au ­Selfridges Foodhall. Le bar compile toutes les recettes de son dernier livre, mais ceux qui souhaitent s’y régaler doivent se dépêcher: le casse-croûte n’est ouvert que temporairement et ­fermera ses portes le 12 février.

  • Selfridges Foodhall, 400 Oxford Street, Marlybone, Londres

Saucette

Andouillette et autres saucisses redeviennent chics dans la Ville Lumière. Une nouvelle table ambitionne de rendre la cochonnaille ­glamour depuis son ouverture tout début ­janvier. Surtout, Saucette fait appel à des ­producteurs pour servir de «vraies» ­saucisses, au nom évocateur comme «David Douillette» pour l’andouillette de Lyon, «louboudin» pour le boudin noir de Mortagne-au-Perche, ou encore «Socis Reding» pour la saucisse de bœuf mariné et graines de ­sésame. Les plats de saison peuvent être ­dévorés sur place ou à emporter.

  • 30 rue Beaubourg, Paris 3e

Blood and wine bar

En Écosse, la dernière dédicace à la série Le trône de fer est un bar où s’abreuver de vins bien sûr, mais aussi de cocktails aux noms qui ne trompent pas comme le ­«Myrish Fire Wine» (le vin au feu de mire). Tout ici rappelle Westeros, l’univers de la série fantastico-historique. L’adresse prend l’allure d’une taverne, décorée avec boucliers, épées et peaux de bêtes. Les fans seront déçus d’apprendre qu’il ne s’agit que d’un bar éphémère, ouvert tous les mercredi et jeudi jusqu’à la fin février. L’équipe à l’origine du projet avait déjà fait l’expérience d’un bar dédié à Breaking Bad. Elle pourrait récidiver en s’inspirant de Harry Potter et de The Walking Dead. Affaire à suivre...

  • 26B Dublin Street, Edimbourg