/sports/others
Navigation

Raphaël Gagné champion du fatbike

Le cycliste remporte la Mahikan Race de Roberval

Victor Verreault, Raphaël Gagné et Christian Gauvin ont dominé la Mahikan Race dimanche à Roberval.
photo courtoisie Victor Verreault, Raphaël Gagné et Christian Gauvin ont dominé la Mahikan Race dimanche à Roberval.

Coup d'oeil sur cet article

Raphaël Gagné a beau ne pas être au sommet de sa forme, ça ne l’a pas empêché d’enlever les honneurs dans le froid de la Mahikan Race de Roberval, ce grand festival de fatbike qui s’est conclu dimanche par la présentation d’une course de cross-country sur la neige en forêt.

Le cycliste de Lac-Beauport faisait partie d’un contingent d’une cinquantaine d’athlètes qui prenait part à cette troisième édition du volet robervalois de la Mahikan Race. En plus de rouler aux côtés de la relève canadienne de cross-country, Gagné se frottait à des spécialistes de la route, dont Jérôme Coppel, qui compte six participations au Tour de France.

«J’aime beaucoup les organisateurs, ce sont des gens d’Italie (Marco Camilloni et Daniela Bardelli) et ils travaillent pour Eurosport. J’avais le goût de vivre l’expérience avec eux. C’était une belle atmosphère et une belle fête du vélo», a raconté l’olympien des Jeux de Rio au bout du fil.

À un mois du lancement de la saison en cross-country, Gagné s’est présenté au Lac-Saint-Jean sans attentes. «J’allais là avec la forme du moment. Je me suis beaucoup entraîné à basse intensité, en décembre et janvier. C’était une course intense et très difficile, mais pas longue. Je suis bien content des sensations que j’ai eues», a expliqué celui qui a obtenu le titre québécois en fatbike, la semaine précédente.

Si le fatbike et le cross-country se ressemblent, le sport hivernal a quand même ses particularités.

«En fatbike, tu es toujours à basse vitesse.

C’est plus musculaire et tu ne peux pas pédaler avec la même cadence qu’en route ou en vélo de montagne. Il y a beaucoup de résistance avec la neige, mais pour ce qui est des habiletés techniques, ça se rapproche beaucoup du vélo de montagne», a souligné l’équipier de Cannondale-3Rox Racing.

Camp d’entraînement

Gagné amorcera un camp d’entraînement de deux semaines à Victoria dès le 20 février en prévision de la première Coupe Canada de la saison de vélo de montagne qui aura lieu deux semaines plus tard au même endroit.