/24m/urbanlife
Navigation

Des déchets s'accumulent sur l'avenue Mont-Royal

Des déchets de toutes sortes se sont accumulés sur l'avenue Mont-Royal depuis une semaine.
Photo 24 heures, Gabriel Parent-Jutras Des déchets de toutes sortes se sont accumulés sur l'avenue Mont-Royal depuis une semaine.

Coup d'oeil sur cet article

Les poubelles et le recyclage de certains commerçants de l’avenue Mont-Royal n’ont pas été ramassés depuis une semaine, créant des amoncèlements de déchets devant les boutiques.

C’est la confusion totale qui règne depuis une semaine sur le Plateau-Mont-Royal entre les commerçants de l’avenue Mont-Royal et la mairie de l’arrondissement.

Le changement d’horaire de la cueillette des ordures et des matières recyclables sur le Plateau serait à l’origine du problème. Depuis le 1er février, les camions qui ramassent les déchets provenant de commerces passent dans les ruelles à partir de 10h00 les mardis et vendredis, alors qu’ils circulaient auparavant le soir, après 19h00. Les commerçants doivent donc déposer leurs ordures entre 7h00 et 10h00.

Cette nouvelle case horaire complique la tâche des commerçants qui, pour la plupart, ne sont pas encore ouverts avant 10h00. «Mardi, j’ai fait rentrer quelqu’un à 9h00 pour sortir les poubelles, même si j’ouvre mes portes à 11h00. À 19h00, ils n’étaient pas encore passés», affirme Bruno Ranely d’Olive Pressée.

Même son de cloche à la fromagerie Bleu Persillé, située aussi sur l’artère commerciale. «On ouvre à 11h00 le mardi, mais j’arrive à la boutique à 9h00, explique Serge Béliveau, gérant de la fromagerie. J’ai donc tout sorti dans la ruelle en arrivant, et ils ne sont jamais passés.»

Du côté de la mairie de l’arrondissement, on ne s’explique pas ces ratées. «Les camions sont passés. On a la preuve, on a mis des GPS à l’intérieur, confirme Sébastien Parent-Durand, attaché politique au cabinet du maire Luc Ferrandez.

Pour ce qui est des camions de recyclage, ils sont effectivement passés mardi matin. Les matières recyclables qui se trouvaient hier encore sur l’avenue Mont-Royal sont le résultat d’une confusion face aux nouveaux horaires.