/news/health
Navigation

Les boissons sucrées feront 63 000 morts d’ici 25 ans

Bloc boissons sucrées cola jus
photo d’archives

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA – Les boissons sucrées feront 63 000 morts et coûteront 50 milliards $ en frais de santé au cours des prochaines années, avertissent les auteurs d’une étude relayés par la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC.

Selon cette étude menée à l’Université de Waterloo, les sodas et boissons énergisantes entraîneront 100 000 cas de cancers, 1 million de cas de diabète de type 2 et des millions de cas d’obésité.

Ces chiffres troublants sont expliqués par la consommation trop élevée de boissons sucrées des Canadiens qui en ont acheté, en moyenne, 444 ml par jour et par personne en 2015. En moyenne, les jeunes consomment 578 ml de ces boissons, soit l’équivalent de 64 grammes de sucre (16 cuillères à thé).

L’étude montre aussi que, si la consommation de sodas a chuté, celle d’autres produits a augmenté extrêmement rapidement lors des deux dernières années. C’est notamment le cas des boissons énergisantes (+638 %), des cafés sucrés (+579 %), des eaux aromatisées (+527 %), des yogourts à boire (+283 %) et des thés sucrés (+36 %).

«Les boissons sucrées ne présentent quasiment aucun bienfait pour la santé et elles favorisent fortement les maladies chroniques et l'obésité. L'eau et le lait faible en gras devraient être les choix préconisés par les Canadiens lorsqu'il s'agit de s'hydrater, car ils sont les plus bénéfiques pour la santé», a rappelé Mary Lewis, de la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC.