/sports/others
Navigation

Des champions de bobsleigh de passage à Piedmont

Les familles ont essayé le bobsleigh des neiges à Piedmont et auront une meilleure idée de ce qu'est le vrai sport olympique. Les membres de Bobsleigh Skeleton Québec étaient aux Glissades des Pays-d'en-Haut samedi pour promouvoir le sport.
Photo Isabelle Houle Les familles ont essayé le bobsleigh des neiges à Piedmont et auront une meilleure idée de ce qu'est le vrai sport olympique. Les membres de Bobsleigh Skeleton Québec étaient aux Glissades des Pays-d'en-Haut samedi pour promouvoir le sport.

Coup d'oeil sur cet article

PIEDMONT | Des champions de bobsleigh étaient de passage aux Glissades des Pays-d’en-Haut de Piedmont samedi pour faire essayer des engins qui rappellent ce sport olympique. Ils espèrent voir un engouement au Québec pour ce sport.

Yannik Morin, ex-olympien en bobsleigh (Salt Lake City 2002) , William Auclair et Gabriel Chiasson de Bobsleigh Skeleton Québec se sont dit agréablement surpris de voir que Les Glissades des pays d’en haut a aménagé des pistes de bobsleigh et offre des descentes dans des embarcations monocoques en plastique moulé, semblable au bobsleigh olympique. Quatre personnes peuvent y prendre place. « On ne s’attendait pas à voir ça ici, c’est bon pour le sport. Vous savez, descendre en bobsleigh en compétition, c’est super le fun, ça donne un rush d’adrénaline. Qu’un centre d’activités de glisse ait intégré le bobsleigh c’était un « must » », soutient Gabriel Chiasson, en voie de joindre l’équipe nationale.

Qualifiant les embarcations de « belles caricatures », Yannik Morin et les membres de l’équipe du Québec ont fait plusieurs descentes avec quelques curieux. « Ça ressemble à une vraie descente en piste de compétition. Bon, c’est certain que nous on roule à 150 km/h et qu’ici on descend à 50 km/h, mais c’est amusant. »

Une piste au Québec?

William Auclair, Yannik Morin et Gabriel Chiasson, athlètes et champions en bobsleigh aimeraient faire connaître ce sport davantage chez nous.
Photo Isabelle Houle
William Auclair, Yannik Morin et Gabriel Chiasson, athlètes et champions en bobsleigh aimeraient faire connaître ce sport davantage chez nous.

Les athlètes de bobsleigh doivent s’entraîner toute l’année pour réussir à obtenir de bons résultats. Les seules pistes au Canada sont dans l’ouest du pays et ils aimeraient bien qu’une piste officielle voit le jour au Québec.

M. Morin soutient que l’équipe du Québec actuelle est composée de huit athlètes seulement. Quatre d’entre eux font aussi partie de l’équipe canadienne. « C’est sûr qu’il faudrait que le sport soit connu ici, ça nous prendrait une piste comme à Calgary ou Vancouver. Ça simplifierait l’entraînement, mais nous sommes conscients que c’est plusieurs millions de dollars d’investissement», ajoute William Auclair.

Actuellement, les athlètes en bobsleigh s’entraînent à Waterloo ( pour la poussée) et Calgary. Les intéressés à devenir champions de bobsleigh et éventuellement faire partie de l’équipe nationale doivent avoir plus de 18 ans et être en excellente forme physique. Souvent, les athlètes en bobsleigh se démarquent d’abord dans une autre discipline comme l’athlétisme.

Par ailleurs, le bobsleigh des neiges des Glissades des Pays d’en Haut a été inauguré en décembre 2014, un produit breveté qui serait unique en Amérique du nord.