/auto/news
Navigation

Commandez votre voiture volante dès aujourd'hui

Coup d'oeil sur cet article

Au cours du mois de janvier 2016, nous vous avions parlé de PAL-V, une entreprise danoise qui travaillait au développement d’un véhicule qui est à la fois un gyrocoptère et une voiture.

Après un peu plus de 15 ans d’efforts, le « Liberty » est désormais mis en vente, alors que les premières livraisons sont prévues pour la fin de 2018.

La voiture volante propose une motorisation fournie par ROTEX, un manufacturier australien. En mode « routier », celui-ci permet au Liberty de rouler à une vitesse maximale de 160 km/h. La consommation d’essence est estimée à environ 13 L/100 km, tandis que l’accélération 0 à 100 km/h se ferait en un peu moins de neuf secondes.

Lorsqu’il est en mode « volant », le moteur de 200 chevaux permet au véhicule d’atteindre une vitesse de croisière de 160 km/h à une altitude maximale de 3500 mètres. PAL-V affirme que l’autonomie du Liberty peut atteindre jusqu’à 500 km lorsque le pilote est seul, tandis que celle-ci diminue à environ 400 km avec un passager à bord.

Pour le décollage, l’appareil à besoin d’une piste qui fait entre 90 et 200 mètres. Il ne sera pas possible de décoller ou d’atterrir directement à partir de voix publiques.

Le fabricant danois indique qu’il faut moins de 10 minutes pour faire passer l’appareil du mode routier au mode volant. Il faut aussi ajouter de 10 à 15 minutes pour une inspection de routine avant chaque vol.

Vendue à partir de 399 999 $ américains et produit en seulement que 90 exemplaires, le Liberty est offert en deux déclinaisons, soit Sport et Pioneer. La version haut de gamme (Pioneer) est vendue pour 599 999 $.

Afin de piloter l’engin, les futurs propriétaires devront posséder un permis de conduire valide ainsi qu’une licence de pilotage.