/sports/racing
Navigation

«Un tournant dans ma carrière»

Mikaël Grenier participera aux 24 Heures de Spa-Francorchamps en juillet

Mikael Grenier
Photo courtoisie Mikael Grenier
Pilote

Coup d'oeil sur cet article

Mikaël Grenier participera à l’intégralité des épreuves d’endurance de la série Blancpain GT en 2017, dont la célèbre course des 24 Heures de Spa-Francorchamps, en Belgique, en juillet.

Le pilote de Stoneham a signé son contrat dimanche et s’envolera vers ­l’Europe quelques jours avant la tenue des premiers essais privés prévus les 13 et 14 mars au circuit Paul-Ricard, en France.

«C’est un tournant dans ma carrière, a dit Grenier, en entrevue au Journal de Montréal. Ça fait longtemps que j’attendais cette chance de me faire valoir dans un championnat aussi important qui regroupe des pilotes d’expérience et des voitures d’exception.»

Circuits mythiques

Mikaël Grenier pilotera cette Lamborghini Huracan au cours de la prochaine saison de la série d’endurance Blancpain GT.
Photo Courtoisie Mikaël GRENIER
Mikaël Grenier pilotera cette Lamborghini Huracan au cours de la prochaine saison de la série d’endurance Blancpain GT.

Grenier est engagé dans la portion endurance de la série qui comportera six étapes.

Sa première épreuve est prévue à Monza, en Italie (22-23 avril) avant les escales de Silverstone, en Angleterre (13 et 14 mai), Paul-Ricard (23 et 24 juin), Spa-Francorchamps (4 juillet) et Barcelone, en ­Espagne (30 septembre et 1er octobre).

Dans tous les cas, il s’agit de courses de trois heures avec changement de pilotes.

Son programme sera complété par une présence aux 24 heures de Spa-Francorchamps, du 27 au 30 juillet, qui se veut la deuxième épreuve du genre en importance sur le Vieux Continent après évidemment les 24 Heures du Mans.

Au volant d’une Lamborghini

Grenier n’a pas voulu dévoiler d’identité de l’équipe qui fera appel à ses services ni celle de ses coéquipiers avec qui il partagera le volant. On a toutefois appris qu’il pilotera une Lamborghini ­Huracan, supportée par le constructeur italien.

Plus d’une cinquantaine de voitures sont inscrites au championnat, parmi lesquelles on retrouve des marques prestigieuses telles Ferrari, McLaren et ­Mercedes.

Selon les règlements de la série, chaque équipage doit comporter deux pilotes «Pro» et un autre, considéré comme un «Pro-Am».

«Je veux me battre pour remporter le championnat dans la catégorie Pro-Am, a dit Grenier. Ce sera pour moi une saison d’apprentissage avant de passer à un échelon supérieur.»

L’an dernier, le pilote de 24 ans a participé à la Coupe Porsche Carrera, en Italie, où il a remporté une victoire et accédé au podium à trois autres reprises.